Rechercher dans ce blog

15 mars 2018

« Le cycle de Barcil – Orglin la primitive » - Jean-Marc DOPFFER


Si vous aimez le monde Fantasy – Fantastique alors cette nouvelle est faite pour vous !
Année de parution : 2016
Nombre de pages : 48
Editions : Du Lau

Résumé (quatrième de couverture) :

De tout temps, les royaumes s'érigent puis s'écroulent sous l'œil des Dieux et de la Mère, créatrice de toutes choses sur Barcil. Tissées afin de garantir l'harmonie du monde, les ficelles du destin de chaque mortel glissent dans ses mains. Ainsi l'Équilibre est perpétué, cohésion précaire entre les morts et les vivants, entre les puissances du monde et du cosmos.
Retirée aux confins des royaumes jumeaux de Tigyl et de Derhil, la petite Orglin vit à l'écart de la civilisation. La demi-elfe ne connaît que sa forêt originelle… et l'amour que lui porte ses parents, égalé seulement par l'azur sans fond de la voûte céleste.
Cependant les plans échafaudés par Yencil, le Dieu de la Guerre à l'ambition sans borne, n'oublient pas cette créature. Il l'a compris : dans ses veines coule la science du combat, héritée du passé sanglant de ses parents.
Alors les rouages du monde entrent en action ; la guerre fratricide ébranlant les couronnes royales déversera ses atrocités dans ce havre oublié. Les Danseuses du Ciel sont envoyées sur Barcil avec pour mission d'accomplir ses desseins.
Parviendront-elles à édifier Orglin comme l'une des leurs ?
Orglin se montrera-t-elle digne du destin que Yencil lui a réservé ?
"Le Cycle de Barcil" est un voyage dont les multiples escales parcourent les époques et les paysages du monde de Barcil. 
Chaque récit aborde la vie d'un roi ou d'un rufian, d'un assassin ou d'un Dieu. Les aventures se croisent et s'entremêlent, peignant une toile et un univers aux multiples nuances.

Citation :


« Se retirer du monde ne suffit pas pour s’y soustraire. Tôt ou tard, le destin rattrape ses pantins. »

Quelques mots sur l’auteur :

Né en 1978, Jean-Marc Dopffer est écrivain depuis 2009.
Auteur éclectique, il commence par le récit historique avec 1944 Carnet de Vie, son premier roman. Il nous propose ensuite une aventure humaine hors pair avec Embarqué(s) !, puis se lance dans le fantastique et la science-fiction avec le Cycle de Barcil.
En devenant papa, un nouveau chapitre de sa vie s'ouvre. Il vous transmet son expérience, sans complexe et sans tabou, dans ce récit aussi frais que divertissant avec son nouveau roman Nouvelle Ligne.
Pourquoi j'écris ?
Tout texte littéraire, au-delà du divertissement, recèle son propre message.
L'écriture est pour moi un moyen de dessiner une porte ouvrant sur un univers plus large que le quotidien, où les arcanes de la dramaturgie transportent chaque lecteur vers son propre imaginaire.
Et chacun de mes textes est saupoudré d'une pincée de ma vision du monde pour, pourquoi pas,
provoquer une réflexion chez le lecteur. [Source_SimplementPro]

Maintenant, place au livre !

Bien que très courte, car c’est une nouvelle, cette histoire est rapide, intense et violente !
Je ne suis pas une spécialiste de ce style de littérature, mais je me suis laissé emporter par l’écriture de Jean-Marc Dopffer.

Je ne vous parlerai pas de l’histoire en elle-même, car la 4ème de couverture est plus qu’explicite !
Je peux juste vous dire que les Dieux jouent au grand Big-Bang !

La construction de cette nouvelle m’a au départ un peu perturbée. En effet, j’ai pour habitude de lire n’importe où, n’importe quand… Donc je suis souvent coupé à certains moments…
Alors là, imaginez un peu ma tête quand la première partie commence par la fuite d’Orglin, d’un champ de bataille et chapitre suivant, x temps avant !!!

Bref, je me suis posé et j’ai recommencé… Et là, la magie a opéré.
En réalité, je me suis tellement prise dans l’histoire que la nouvelle a glissée à une vitesse hallucinante et que pouf fini !

Mais pas d’inquiétude, cette nouvelle s’inscrit dans une saga J Donc on peut poursuivre l’histoire J
Et elle en vaut le détour. Le décor est bien planté, l’histoire aussi d’ailleurs. Tout va vite et c’est très intense et riche en retournement de situation.

Un style d’écriture qui coule tout seul et des personnages qui ont une vraie dimension ! Des caractères et des psychologies particulières et très bien dessinés.
Derrière le texte, de vraies valeurs sont mises en filigrane et il me tarde de pouvoir découvrir la suite !

En tout cas, je vous recommande cette nouvelle qui se lit vitesse grand V et qui est pour le moins très alléchante ! Si vous souhaitez découvrir le Fantastique – Fantasy alors, n’hésitez pas. C’est court donc au pire… Mais vous ne serez pas déçu J

Aucun commentaire:

Publier un commentaire