Rechercher dans ce blog

2 août 2018

« Les prières de sang » - Jean-Marc DHAINAUT



Un titre accrocheur, une couverture attirante et un auteur au talent séduisant…
Des frissons, une enquête rondement menée, de quoi faire palpiter votre petit cœur !


Année de parution : 2018
Nombre de pages : 218
ISBN : 978-2-37258-045-8
Editions : Taurnada

Résumé (quatrième de couverture) :

Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire…

Quelques mots sur l’auteur :

Jean-Marc Dhainaut est né dans le Nord de la France en 1973, au milieu des terrils et des chevalements. L'envie d'écrire ne lui est pas venue par hasard, mais par instinct. Fasciné depuis son enfance par le génie de Rod Serling et sa série La Quatrième Dimension, il chemine naturellement dans l'écriture d'histoires mystérieuses, surprenantes, surnaturelles et chargées d'émotions. Son imagination se perd dans les méandres du temps, de l'Histoire et des légendes. Il vit toujours dans le Nord, loin d'oublier les valeurs que sa famille lui a transmises. [Source_www.taurnada.fr]

Maintenant, place au livre !

Nous voilà plongé dans une nouvelle affaire, aux côtés d’Alan Lambin. Ah ! Vous ne connaissez pas ? Par ici pour sa première enquête… En faite, Alan Lambin est un chasseur de fantômes. Non, non, je m’égards, c’est un homme sensé, doué de réflexion qui aide les personnes comme vous et moi, de par des moyens techniques (plus ou moins avouons-le) tranquillise les hantises. Toutes ses enquêtes doivent être prouvées par des faits, des images et des bandes sons. Ce n’est pas un escroc, contrairement à d’autres…

Bref, revenons à nos petits moutons, enfin à nos petits fantômes.
Alan et Mina (son assistante) sont appelés par une jeune femme qui subit des choses paranormales… Depuis qu’elle a acquis une armoire datant du XIIIème dans un vieux monastère, ses nuits sont devenues un enfer ! Des cris de femmes en détresses, des pleurs de bébés, des objets qui volent… Bref, ce n’est plus tenable.

Voilà nos deux compères qui débarquent en Normandie. Bien qu’Alan ne soit pas bien convaincu, pourquoi ? Il va donc passer au crible, toutes les possibilités avant de pencher sur la présence de hantises. Il est tout de même difficile à convaincre cet Alan ! Mais, c’est tout à son honneur !
Mais, alors qu’avec Mina, ils interrogent Céline, la jeune fille, un phénomène étrange se déroule ! Le chat s’enfui à toutes pattes, Céline s’effondre dans sa salle de bain une tâche de sang au bas du ventre, Mina terrorisée par les visions médiumniques qui l’assaillent et Alan qui entend des hurlements ! Mais que ce passe-t-il ici ?

Jean-Marc Dhainaut nous embarque cette fois-ci dans les sombres heures du moyen-âge. En effet, c’est à travers l’histoire que nous allons replonger. A l’époque des Templiers, des moines, des guerres de religions et où les rois sont cupides.

Le style machiavélique de notre auteur nous noue les tripes et nous malmène dans tous les sens. Tous, c’est le mot ! Les « sens » comme direction, touché, la vue, l’ouïe, l’odorat… bref, dans tous les sens. Le lecteur n’a pas le temps de souffler quelques minutes que les revirements de situations sont de nouveau là !
Une plume fluide, subtile et vraiment bien dosée qui s’efface devant l’histoire d’Alan Lambin et de son assistante Mina. Ça glisse tout seul et c’est enivrant. On a l’impression d’être dans un autre endroit !
La description des décors, des personnages, des visions, des ressentiments des personnages principaux est tellement bien faite, tellement bien dosée que nous avons vraiment l’impression d’être à côté d’eux !

Je dois dire, que je me suis régalé en lisant ce livre ! Je me suis glissé dans les sacoches d’Alan et j’ai regardé, écouté, sentie. J’ai vécu certains pans de l’Histoire de France à travers ce monument historique, à travers ces secrets bien gardés. Un petit bout de Normandie qui m’a tout de même permis de faire une petite pause au bord de l’eau et de savourer l’immensité de l’océan grâce au bruit des vagues et des mouettes crieuses. Mais, mais, ne vous reposez pas sur vos lauriers, le suspense est de rigueur et il ne vous lâchera pas comme ça !

J’y ai également découvert, un peu plus nos deux personnages. Alan et Mina, qui se sont un peu plus livrés. En effet, ils auront, dans ce livre, été poussés dans leurs retranchements et mis hors de leurs zones de confort ! C’est le moins que l’on puisse dire ! Parfois, lors de ce type d’expérience, certaines confessions se dévoilent toutes seules…

Je vous conseille vivement ce livre et plus largement cet auteur. En effet, Jean-Marc Dhainaut sait accrocher son lecteur, même si sa zone de confort ne permet pas les enquêtes sur les phénomènes paranormaux. Je vous assure que vous vous laisserez vraiment emporter. Grâce à sa plume, au déroulement de l’intrigue et au suspense. Ajoutez à cela quelques gouttes de délicatesse, un zeste de liant, un peu de douceur et le tout pour un roman tip top.

Je remercie vraiment Joël des éditions Taurnada et Jean-Marc Dhainaut pour la confiance qu’ils me témoignent. Et surtout de me faire voyager !

Je suis bien curieuse de votre retour alors si vous passez dans le coin et que vous l’avez lu ou juste me dire si je vous ai donné envie, n’hésitez pas à commenter 😊



Aucun commentaire:

Publier un commentaire