Rechercher dans ce blog

8 mai 2021

« Le destin des cœurs perdus, tome 5 : la malédiction de Castel Dark » - JC STAIGNIER

 


Incroyable, magnifique et ravie !

[Pour ne rien louper des chroniques, articles, etc. inscrivez votre mail dans la rubrique « Suivez les mises à jour du blog » directement sur 😜 https://linstantdeslecteurs.blogspot.com/ (version web) ]

Année de parution : 2021
Nombre de pages : 415
ISBN : 978-2-37816-269-6
Editions : Something Else Editions

***Résumé (quatrième de couverture) :***

« Des plaines anglaises au royaume de France, découvrez le cinquième et dernier tome d’une saga historique envoûtante où les passions rivalisent avec les mystères, les tragédies et les vengeances.
Pour la toute dernière fois, les descendants Kane et Percival vous emmèneront dans un voyage inoubliable à leurs côtés. Au cœur de cette époque médiévale cruelle et sanguinaire, l’amour trouvera-t-il enfin son chemin ? »

***Quelques mots sur l'auteure***

Originaire du Pays noir en Belgique, je trouve dans l’écriture la force de revenir dans la lumière. L’extrémité du tunnel semble parfois loin, et pourtant, l’espoir pointe le bout de son nez, la malchance devient chance et les larmes se transforment en rires. Le droit au bonheur existe. Prenez l’ascenseur, appuyez sur le bouton et laissez-moi vous amener au pays des rêves. [Source_Auteure]

***Maintenant, place au livre !***

Incroyable, magnifique et ravie !

C'est avec le cœur battant d'enthousiasme que j'ouvre ce dernier opus de la saga « le Destin des cœurs perdus », cinquième tome et l’excitation est toujours présente. Mais le cœur serré de savoir que c'est le dernier. Voilà, à l'heure de la dernière page, JC Staignier a eu le chic de nous offrir un sourire délicat sur nos lèvres. Un énorme Merci ma belle pour cette folle saga et pour ton indéfectible confiance.

Les Loulous, ce coup-ci je ne vous dépeindrais pas le tableau. Non. Mais c'est tout simplement un hommage à cette histoire – de cinq tomes –, belle, forte, tortueuse, valeureuse, torturée, bafouée, juge d'éternité, loyale, vaillante et magnifique. Un hommage à JC Staignier qui a su piquer ma curiosité et celle du Bibou. Qui a su nous envoûter par son charme et celui de ses personnages. Qui a gagné notre estime pour la romance historique et toutes les émotions qu'elle nous a fait ressentir. Qui a gagné sur tous les tableaux pour sa plume formidable, envoûtante, enchanteresse, juste, profonde et qui sait comment susciter la curiosité, qui nous fait bondir sur nos chaises quand un rebondissement éclate, qui nous met en colère contre elle, contre les personnages ou tout simplement quand nous sommes tour à tour attendri, suffoquant d'effroi pour une injustice ou une horreur commise, le cœur battant la chamade pour une idylle ou un amour profond. Pour un combat ou une cause qui nous tient à cœur. Pour toutes ces femmes qui depuis des temps immémoriaux ont de la valeur et pour ces hommes qui ont su regarder au-delà de leur réputation, de leur honneur, de leur égoïsme, de leur bestialité.

Parce que Le destin des cœurs perdus c'est tout cela. Des générations d'hommes et de femmes, dans des époques complexes, qui ont tour à tour vécus mille tourments, mille échecs et au moins une réussite. Celle de faire confiance à leur cœur, de faire confiance à leur âme et de faire confiance à la vie tout simplement.

Ce dernier tome est la planche de salut de notre auteure, la boucle bouclée de cette histoire parfaite. Les émotions ont toujours été au rendez-vous, jamais on ne s'est essoufflé (même pas un petit peu) et là, c'est juste un aboutissement, un feu d'artifice. Elle nous avait habitué aux fins cliffhanger (et je l'ai détesté à la fin de chaque tome, mais je l'aimais encore plus à chaque sortie !). Je suis tellement heureuse de ce dernier livre parce qu'il a répondu à toutes mes attentes et bien au-delà. Je suis toute chamboulée et j'ai le cœur serré, oui, parce que c'est le dernier et je vous prie de croire que c'est difficile. Depuis le début, je suis avec avidité cette saga et cette auteure au cœur gros comme ça.

Je ne peux que vous recommander ses livres. C'est magnifique, magique, addictif et tellement bluffant ! On est pris dans le tourbillon de cette famille, des branches Kane et de Percival. Des destins incroyables et fabuleux.

Je n'ai pas de mots assez beaux et assez juste pour finir... Alors je vous laisse, sur la pointe des pieds, le Bibou à mes côtés, en espérant que vous oserez plonger dans cette saga extraordinaire.

Je suis bien curieuse de votre retour alors si vous passez dans le coin et que vous l’avez lu ou juste me dire si je vous ai donné envie, n’hésitez pas à commenter 😉



2 commentaires:

  1. Merci pour cette chronique. Plus je la relis, plus mon petit cœur frissonne d'émotion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, sincèrement, pour toutes ses émotions <3

      Supprimer