Rechercher dans ce blog

7 oct. 2020

« Pierre le voleur » - Yves FREMION

 


Un voleur qui rend est-il un véritable voleur ?
[Pour ne rien louper des chroniques, articles, etc. inscrivez votre mail dans la rubrique « Suivez les mises à jour du blog » directement sur 😜 https://linstantdeslecteurs.blogspot.com/ (version web) ]

Année de parution : 2020
Nombre de pages : 98
ISBN : 979-1096935642
Editions : Le Muscadier – Rester Vivant

***Résumé (quatrième de couverture) :***

« Dans un village cévenol pas encore trop corrompu par la modernité, Pierre est voleur. Il fauche tout ce qui l'attire mais, comme les villageois le savent, ils vont rechercher leur bien chez lui, puisqu'il ne se cache pas et rend toujours. Les habitants l'ont adopté tel quel, et même la gendarmerie laisse faire. Mais, un jour, les choses deviennent plus graves, et ce sont des résidents secondaires, moins compréhensifs, qui sont cambriolés. Or, pour la première fois, Pierre nie être ce cambrioleur. Tout le monde enquête, notamment la jeune Rosy-Rosette, la plus maline du village. Un roman rural sur la bienveillance, la tolérance et la solidarité, qui fait du bien au moral et qui redonne du sens à l'idée d'humanisme. » 

***Quelques mots sur L’auteur : ***

Écrivain éclectique et prolifique, Yves Frémion a, entre autres, commis quelques ouvrages pour les jeunes et pour les ados, récompensés notamment par le Grand prix du livre pour la jeunesse. Écologiste pionnier et convaincu, il a dirigé la série "Planète verte" dans la collection Bibliothèque verte. Grand spécialiste de la BD et de l'humour, il a collaboré à de nombreuses revues (Charlie mensuel, Actuel, L’Écho des savanes, Fluide glacial, Le Magazine littéraire, etc.) et au Monde.fr. Rédacteur en chef des magazines Univers, Barricade et, aujourd'hui, Papiers Nickelés, il se partage entre sa maison-bibliothèque en pleine forêt et son atelier en pleine jungle urbaine. Ce citoyen du monde, partout chez lui, aime les histoires où les rapports entre les humains donnent parfois envie d'être fier de l'être. [Source_Editeur] 

***Maintenant, place au livre !***

Un voleur qui rend est-il un véritable voleur ?

Eh bien Les Loulous, une fois de plus, je ne peux que saluer la qualité des histoires de la collection Rester Vivant chez les éditions Le Muscadier ! (que je remercie au passage pour leur confiance). C'est doux, délicat, plein de réflexions sur la vie et sur notre société. Une belle découverte à nouveau pour nos petites têtes blondes (ou brunes 😜 ) qui pourront, j'en suis certaine, apprécier ce livre et en prendre pleinement conscience et qui sait, faire évoluer les choses...

Nous partons à la rencontre de Pierre et de ce village au cœur des Cévennes. La modernité et les sentiments belliqueux n'ont pas encore transformés ce village et ses habitants.
Pierre c'est un homme au premier abord gentil. Mais il est atteint de Kleptomanie ! Il ne peut s'empêcher de voler. Enfin, de prendre un quelque chose, qui traîne. Qui « traîne » pour lui ! Il ne casse pas de carreaux pour aller voler une boite à bijoux ou un smartphone ou autre chose, non. En passant, si la porte ou la fenêtre est ouverte, il se sert. Et ramène chez lui les biens récoltés.
Mais comme tout le monde le connaît, ils sont bien aise d'aller frapper à sa porte et récupérer ce qui a été chapardé. Pierre est un voleur, oui. Mais il n'est pas menteur. Quand on lui demande si c'est lui qui a volé il répond oui. Mais voilà, arrive un jour où un vol est commis et où ce n'est pas Pierre ! Et il va devoir en découdre !

Les Loulous, j'ai aimé ce livre ! Le Bibou aussi et d'ailleurs, il a quelques airs de Pierre ! Ce voleur est un gentil chapardeur et on s'attache à lui. Ce village m'a rappelé un peu le mien...
Se met en place une solidarité aux côtés de Pierre. Yves Frémion nous plonge au cœur d'un village comme on en a connu et qu'on connaît encore. Où la vie est simple. Avec ses cancans, ses ragots, mais aussi ses minots, ses histoires, ses alliances et mésententes.

La plume d'Yves nous emporte délicatement dans cet univers. Il est aisé de pouvoir compter les uns sur les autres. De partager certaines choses. La réflexion est faite sur les différents modes de vie. Une communauté participative en quelques sortes. Pourquoi pas. On touche du doigt l'acceptation de l'autre et la résignation. Le partage et le besoin. Le vivre ensemble, dans la différence. En filigrane on découvre d'autres sujets et c'est ça qui me plaît dans cette collection. Chaque livre nous amène à la réflexion. Celle de nous dans notre société. Son évolution possible et ce qu'elle peut nous apporter.

Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous invite à découvrir la plume de Yves Frémion grâce à « Pierre, le voleur ». Je ne peux que vous recommander la collection Rester Vivant chez Le Muscadier. Ici, une belle plume, une chouette histoire qui nous ouvre l'esprit vers une autre fenêtre dans notre société.

Je suis bien curieuse de votre retour alors si vous passez dans le coin et que vous l’avez lu ou juste me dire si je vous ai donné envie, n’hésitez pas à commenter 😉



Aucun commentaire:

Publier un commentaire