15 avr. 2016

"Le nouveau fruit défendu" - Jean-Yves MARTRAIRE

Un vrai régal ! Merci à PartageLecture et à Publishroom pour m'avoir sélectionné dans votre partenariat !!!

Résumé (quatrième de couverture) :

Avez-vous goûté Scarlett, le nouveau fruit défendu?
Le nouveau fruit défendu, roman et recettes associées est un livre sur le goût, la sensualité et la saveur des femmes, toutes celles que notre héros a rencontrées au cours de sa vie de goûteur aventureux. Une histoire phénomène sur la naissance d’un nouveau fruit plus succulent que les autres, plus onctueux, avec des effets insoupçonnés sur le corps et l’esprit. Surtout lorsqu’il est utilisé dans quelques recettes de cuisine totalement inédites qui conduiront à un drame. Mais aussi une histoire d’amour interdite où chacun cherche à ressembler à l’autre jusqu’à la métamorphose…

Jean-Yves MARTRAIRE signe ici un nouveau roman de gastronomie policière, après avoir écrit plusieurs histoires à suspense et comédies, dont certaines sont devenues des scénarios de films. Il a grandi au milieu des vergers et pommiers, et sa famille vient de Normandie, l’une des principales régions cidricoles. Il anime un blog sur le Goût qui a inspiré plusieurs recueils de recettes de cuisine. Ce livre contient un recueil de recettes de cuisine avec le nouveau fruit pour assouvir votre soif de dépaysement.

Citations :

"La flaveur me paraît parfaitement adaptée pour décrire les impressions que procure un baiser mouillé sur la peau d'une femme. Prosaïquement, la flaveur est la conjonction indissociable de la saveur et de l'odeur qui se mélangent dans un bouquet très personnalisé."

"On croit souvent que le Goût est inné, mais cette idée est très certainement une niaiserie."

"Les définitions ont la sécheresse de l'abstraction et nécessitent autant d'efforts à leur lecteur, qu'il en a fallu à leur rédaction." Peynaud.

Maintenant, place au livre !

Le livre et les « plus »

C’est l’histoire d’Alexandre Lime, goûteur de profession. Le roman se déroule essentiellement entre l’Alsace et la Normandie.
Un terrible fléau tombe sur la France : la maladie du pommier causée par un parasite, le Mylandrope Sexamus. Ceux-ci meurent tous peu à peu.
La pomme est le fruit phare des français. Il faudrait bien qu’un « nouveau » fruit puisse remplacer désormais la pomme pour pouvoir rassasier les papilles de nos compatriotes…

C’est là, que le professeur Maller, Alsacien, fît une découverte hallucinante : Scarlett.
Cette belle âme extraordinaire, d’une belle couleur, d’une robe magnifique et d’une volupté à tomber par terre.

Scarlett est un « nouveau fruit » prévu pour remplacer la pomme, désormais disparue.
Il est le croisement entre le kiwi, la poire et la goyave pleureuse.
C’est là que Jean-Yves Martraire nous embarque dans une danse magique et voluptueuse pour nous détailler ce fruit que nous avons envie de connaitre, de découvrir et de croquer dès que cela sera possible pour nous lecteur. La description y est tellement bien faite que nous ressentons nos papilles qui s’affolent dans notre bouche et notre salive qui engendre une danse exquise.

Alexandre Lime a une telle complicité avec ce fruit qu’il en devient presque obsédé ! Et on comprend pourquoi ma foi.

Cependant, le fruit présente des parts d’ombres et est bientôt interdit. Alexandre va donc se lancer dans une enquête sans pareil pour mettre au jour Scarlett sans défaut. Y arrivera-t-il ?

C’est un roman où suspens, humour et tendresse font extrêmement bon ménage. Le rythme est assez bien soutenu et aucun décrochage pour ma part.

C’est une belle histoire, bien dommage que ce fruit n’existe pas, j’en ferai des folies …
Un truc sympa aussi à la fin du livre : les recettes décidément, je veux ce fruit !!!

Les « moins »
Quelques fautes de frappes, quelques répétitions de mots dans une même phrase et deux paragraphes complets sont reprises à deux reprises dans le livre. Ceci est un peu ombrageux, mais ne perturbe pas trop la lecture. (On s’en rend compte, mais on peut vite en faire abstraction).

Autre petit point négatif : on rencontre des incohérences … pour un public averti, la lecture se passera sans soucis pour ceux qui ne savent pas, les allers-retours risquent d’être fréquents comme ça a été mon cas !
Ex. : en début de livre et à plusieurs reprises dans les chapitres suivants, on nous dit que la pomme a disparue et qu’elle a été remplacée par Scarlett. Mais quelques chapitres plus loin la pomme réapparaît sur les étals des marchés …
Ex.2 : On nous décrit tantôt Scarlett comme un mélange de kiwi, poire et goyave puis ensuite comme un mélange de kiwi, pomme et goyave ou encore kiwi, pomme et mangue.
Ex.3 : Le jardinier et homme à tout faire du professeur Maller s’appelle Nicolas Huber dans le début du livre puis ensuite devient Norbert.

Pour conclure :
En dehors de ces quelques zones d’ombres un peu délicates, je dois dire que j’ai dévoré le livre du début à la fin et que j’ai adoré l’histoire. Cela aurait été un coup de cœur s’il n’y avait pas eu ces points négatifs. 
Je vous le conseille vivement, vous ne serez pas déçu, bien au contraire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire