24 mai 2016

"Facebook m'a tuer" - DES ISNARDS Alexandre et ZUBER Thomas


Excellent, à lire !!!



Résumé (quatrième de couverture) :

Couple, amis, famille, travail. Facebook, Google ou Twitter bouleversent notre existence. Au travers de tranches de vies réelles, tantôt drôles, révélatrices ou grinçantes, ce livre dévoile les codes, les normes et les réflexes de la Génération Y. Certains s'y reconnaitront forcément, d'autres découvriront l'univers désormais quotidien de leurs enfants ou de leurs amis. Portrait d'une époque, c'est aussi un guide de survie en territoire numérique.


Quelques mots sur les auteurs :

Alexandre Des Isnards est né en France en 1973. Licence d'histoire et diplôme de Sciences Po en poche, Alexandre Des Isnards travaille pendant neuf ans en tant que consultant internet en agence media et web agency. Il se fonde sur ses expériences pour co-écrire avec Thomas Zuber.

Thomas Zuber est né en France en 1974. Diplômé de Sciences Po, il a neuf ans d'expérience en tant que consultant en système d'information en cabinet de conseil et SSII. Lui aussi se base sur ses expériences pour écrire avec Alexandre Des Isnards.
Thomas Zuber est décédé le 7 novembre 2011 et l'édition poche de "Facebook m'a tuer" lui est dédiée. [Sources_Éditeur et Babelio]

Maintenant, place au livre !

Ce livre n'est pas un roman ! Il est formalisé sous forme de petites nouvelles. Trente quatre au total !
Ces petites nouvelles mettent en scène le quotidien de la Génération Y, dont nous faisons partie.
Malgré le titre "Facebook m'a tuer", il ne s'agit pas que de ça !

En effet, tout y passe ! Facebook, Twitter, google, doodle, Meetic, AdopteUnMec.com, etc.

Comment vit-on dans cette génération "cybernétique" ?

Ce livre ne condamne pas nos "nouveaux" comportements, il met juste par écrit des faits.
J'avoue avoir été apostrophé durant la lecture de ce livre car, effectivement, j'ai fait deux pauses pour répondre à un SMS et à une Messenger !

Après, heureusement ou malheureusement, je ne suis pas totalement engluée dans cette vie cybernétique et mon téléphone peut rester tranquillement éteint tout un week-end ou plus ...

Cette lecture m'a fait rire, m'a ouvert les yeux sur certaines personnes que je côtoies.
Cela me permets de comprendre mieux certaines choses et de les appréhender différemment.

Un beau recueil bien détendu qui peut être lu par tout le monde, et surtout par les ados !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire