20 mai 2016

"Si tu existes ailleurs" - Thierry COHEN




Résumé (quatrième de couverture) :

Une seule femme a compté pour lui. Un seul drame l’a anéanti. Une simple phrase bouleverse sa vie : une prédiction étrange, faite par une enfant, qui lui révèle comment et avec qui il va mourir. Noam s’engage alors dans une quête effrénée pour trouver les réponses aux questions qui le hantent. Une aventure qui le conduira, aux limites de sa raison, là où la vie peut prendre fin… et où l’amour peut renaître. Un roman au suspense haletant, des personnages sincères et attachants, une histoire envoûtante que vous n’oublierez jamais.

Citations :

« La vie qui recommençait sans lui, sans réaliser son absence, comme s’il n’avait jamais existé. Lui parmi les milliards d’autres, sous terre, plus anonyme et inutile que jamais. »

« Les souvenirs n’appartiennent qu’à ceux qui ont su vivre les instants de leur vie. »

« Le piège […] est de porter un regard de touriste sur ce que vivent les sociétés régies par d’autres valeurs que les tiennent. »


Place au livre :

C’est l’histoire de Noam …
D’abord petit garçon chez le docteur Laurens. Il a perdu sa maman dans un tragique accident.
Puis c’est surtout l’histoire de Noam qui approche la quarantaine.

Noam se refuse d’aimer et d’être aimé. Il considère qu’il ne peut pas.
Il faut dire que la première femme de sa vie, sa mère est morte très tôt et son plus grand amour Julia l’a quitté pour les Etats-Unis.

Heureusement, sa sœur Elisa, Anna sa nièce et Samy son ami sont là pour le sortir de sa vie monotone.
Noam est un homme sombre et solitaire.

Un jour alors qu’il joue avec sa nièce Anna de trois ans, celle-ci devient sérieuse tout à coup et lui annonce qu’il va mourir du cœur avec cinq autres personnes.
Noam, qui à ce moment-là est déjà dans une phase de dépression sévère, va bouleverser sa vie !

Il décide donc de reprendre contact avec le docteur Laurens pour qu’elle l’aide à sortir de cet engrenage.
Le docteur Laurens étant à la retraire et considérant ses méthodes caducs pour Noam, va confier son patient à Linette Marcus, psychologue aux méthodes mystiques.
De là, le roman va déferler dans une course contre la montre pour Noam qui va chercher :
-          Les cinq personnes qui « mourront » en même temps que lui
-          La découverte de lieux mystiques
-          La recherche de soi

La grande idéologie de ce roman est la quête de soi et son épanouissement.

Conclusion :

Je dois avouer que j’avais déjà lu ce livre et que j’étais complètement passé à côté.
Encore une fois, ce roman ne pas emporté avec lui, je suis resté à côté.
Pourtant l’idée et le thème général du livre m’attire mais je n’arrive pas à rentrer dedans.
Je me suis même ennuyé à certains passages !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire