Rechercher dans ce blog

2 sept. 2020

« Ce point qu'il faut atteindre » - Mireille DISDERO


La parole est d'or, mais encore faut-il arriver à parler...

[Pour ne rien louper des chroniques, articles, etc. inscrivez votre mail dans la rubrique « Suivez les mises à jour du blog » directement sur 😜 https://linstantdeslecteurs.blogspot.com/ (version web) ]


Année de parution : 2020

Nombre de pages : 188 pages

ISBN : 979-1096935505

Editions : Le Muscadier – Collection Rester Vivant


***Résumé (quatrième de couverture) :***


« « Un jour, en novembre, quelque chose est arrivé. Le chaos a suivi et, dans ce chaos, j’ai surnagé, comme un sachet plastique sur un fleuve – troué, ballotté... puis rien d’autre. » Violette et Arnaud, lycéens de 17 ans inséparables depuis la 5e, entretiennent une relation qui ne cesse de s’intensifier. Ils s’aiment. La vie est belle… Violette, très active sur le web, anime un forum littéraire et un blog où elle exprime sa passion d’écrire. Mais, après une fête à Paris organisée par les membres du forum, elle n’est plus la même. Arnaud, qui n’était pas présent lors de la fête, s’inquiète et veut comprendre. Que s’est-il passé cette nuit-là ? Et pourquoi ne parvient-elle pas à s'en souvenir ? Ce roman à deux voix va le dévoiler, en montrant que l’amour et la parole peuvent s'avérer de puissants remèdes à la plus dramatique des situations. »


***Quelques mots sur L’auteure : ***


Mireille Disdero est provençale. Elle écrit des nouvelles, des poèmes et des romans. Après avoir enseigné le français pendant quelques années, elle a changé de trajectoire, traversant divers métiers dont l'édition, la librairie ou la bibliothèque. Elle a vécu plusieurs années en Thaïlande et a sillonné l'Asie de long en large, avant de revenir s'installer récemment dans sa Provence natale. Ses derniers romans s'adressent surtout aux adolescents. Au Muscadier, elle a déjà publié Orient extrême (2017) et Le prix de chaque jour (2019). [Source_Editeur]


***Maintenant, place au livre !***


La parole est d'or, mais encore faut-il arriver à parler...


Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, Mireille Disdero nous plonge dans une histoire poignante, déchirante et touchante. Les éditions Le Muscadier ont encore frappées fort avec cette nouvelle pièce de la collection Rester Vivant ! Comment placer des mots sur les événements ? Comment comprendre un ado qui glisse doucement dans les ombres... ? Un grand merci pour votre confiance.


Nous faisons la connaissance de Violette, cette jeune fille pleine de vie, passionnée par les mots, passionnée par la lecture, l'écriture et les films. Elle tient un blog où elle dépose sa prose et participe activement sur un forum. Dans son groupe d'ami(e)s, certain(e)s sont eux/elles aussi sur le net. Arnaud, son ami de « toujours », enfin depuis six ans, est également là à supporter Violette dans ses écrits et dans la vie quotidienne. Mais voilà, leur relation est en train d'évoluer ! Que se passe-t-il ? Pas à pas, ils vont explorer ses changements de sentiments, de ressentis.

Un nouveau venu pointe son nez sur le forum, bien plus âgé, bien plus expérimenté. Ahriman. Il redonne du peps et des paillettes dans les yeux des membres.

Le forum organise une fête sur Paris. Violette est bien décidé à y aller ! Mais Arnaud ne suivra pas.

Le retour va être bien plus compliqué ! Violette va s'enfoncer dans les ténèbres et Arnaud va tenter de la soutenir. Mais que s'est-il passé là-bas ?


Les Loulous, je me suis glissé dans cette histoire comme on enfile un pull-over moelleux ! L'écriture de Mireille Disdero est fluide, simple, juste et efficace. Elle nous montre les aspects du point de vue de Violette et de celui d'Arnaud. Elle nous transporte vraiment dans les émotions et les ressentiments des adolescents. On sent Violette se renfermer sur elle-même, chercher une porte de sortie qu'elle ne trouve pas. On comprend Arnaud et on ressent toute l'empathie que nous avons et qu'il a vis-à-vis de Violette. Cette dernière a subi quelque chose, mais quoi ? Son esprit le rejette.


Cette histoire est poignante ! J'ai tremblé avec le Bibou par moment pour pouvoir aider ces deux jeunes, mais parfois il faut savoir être, juste à l'écoute et rappeler que nous ne sommes pas loin. Le cheminement d'une victime face à son bourreau est très complexe. L’attractivité que celui-ci peut exercer sur sa victime peut être déstabilisant. Et Mireille a réussi à nous transmettre cette complexité. De plus, elle nous dépeint avec beaucoup de justesse et de réalisme, les mécanismes mis en place, consciemment ou non, par la victime elle-même mais également par son entourage qui devient victime collatérale. Les réactions des uns et des autres sont très recherchées, minutieuses et compréhensibles.


Cette histoire m'a touchée ! Elle m'a transportée avec elle et je suis bluffé par les descriptions, tant psychologiques qu'émotionnelles.


Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous recommande « Ce point qu'il faut atteindre » de Mireille Disdero. Une histoire poignante, pleine de sincérité, des maux qui peuvent toucher les ados et les adultes et qui nous permet de comprendre les mécanismes psychologiques et physiques mis en place consciemment ou non. Grâce à une plume simple et juste, l'auteure nous bluffe !


Je suis bien curieuse de votre retour alors si vous passez dans le coin et que vous l’avez lu ou juste me dire si je vous ai donné envie, n’hésitez pas à commenter 😊


Aucun commentaire:

Publier un commentaire