4 janv. 2017

"Celui qui lisait dans les pensées ..." - Nitya VARNES

Je commence cette nouvelle année par un livre de recentrage !!!

Année de parution : 2013
Nombre de pages : 226
ISBN : 978-2-259-22147-4
Editions : PLON

Résumé (quatrième de couverture) :

Imaginez : pouvoir lire dans l’esprit des autres, tout savoir en un instant de leurs pensées les plus intimes, de leurs mensonges, de leurs désirs…
De quoi se prendre presque pour Dieu sur Terre.
En tout cas, c’est ce que Terence C. Redeley avait toujours cru. Il n’avait oublié qu’un détail : à trop se fondre dans l’esprit des autres, on risque d’y perdre sa boussole… et de se retrouver dans de très gros ennuis.
Quand on en arrive là, il n’y a plus qu’une chose à faire : trouver la bonne âme qui aura à cœur de vous chercher des solutions. Et des solutions, Samuel en a beaucoup. A peu près une par minute en fait, ce qui en un sens peut se révéler assez fatiguant… du point de vue de Terence. Qui commence à se dire qu’avoir un don hors du commun et un ami fidèle, ça fait beaucoup de malchance pour une seule personne …

Quelques citations :

« Le problème avec moi, c’est que j’ai trop bon cœur : je veux toujours prévenir les gens de ce qui va leur arriver, comme si dire la vérité était la solution universelle. Mais on peut commettre beaucoup de tort en ne mentant jamais. Et la première personne à qui on en  cause, c’est soi-même. »

« J’ai une fâcheuse tendance à lire n’importe quoi, du moment que ça m’absorbe l’esprit suffisamment pour que je me sente lavé et que je ne pense plus à rien d’autre. »

Quelques mots sur l’auteure :

Née en 1972, Nitya Varnes a publié deux romans chez Plon : La dentelle des heures (2002) et Le prologue des ombres (2003). Après des études de philosophie à la Sorbonne et une formation approfondie en astrologie traditionnelle et en thérapies comportementales, elle est devenue une consultante réputée en astrologie et développement personnel auprès de personnalités. Elle a publié un livre issu de son expérience Tous nés sous une bonne étoile (XO, 2011). [Source_Éditeur]

Maintenant, place au livre !

Terrence est un jeune homme d’une vingtaine d’année qui a développé un don de télépathie après un traitement médical. Il a passé une grande partie de sa vie à exploiter et à repousser les limites de ce don. Mais c’est dangereux … Désormais, ce don l’oppresse, ne le quitte jamais… C’est dur et lourd à porter !

Il fait des études de philosophie à Princeton et est passionné par le psychique et l’ésotérique. Alors que son don l’amène quasiment à changer sa vie en faisant une grosse bêtise avec Shirley, il se rend compte que ce n’est pas lui qui voulait l’épouser, mais elle.
L’esprit de son amie avait pris possession du sien.

N’y tenant plus, il décide de partir à New York au zoo pour savoir s’il captait aussi l’esprit des animaux … Si non, il pourrait aller vivre dans une réserve… Mais en se retournant et considérant le gardien comme un bon gros steak, il s’est rendu à l’évidence !

Complètement perdu, il fait appel à Sam, une vieille connaissance à qui il dévoile tout !

Il va faire la rencontre d’une petite fille Sarah, la demi-sœur de Sam …
Elle est autiste et il va découvrir son monde …

Ce livre est écrit de manière fluide et sans accrocs. L’auteure nous embarque auprès de Terence, garçon un peu pommé qui est enfermé dans un tourbillon où il n’arrive plus à penser de lui-même …
Il absorbe les émotions, les idées et les états d’âmes des autres, comme une éponge, jusqu’au jour où … patatras ! A vous de lire le livre pour le découvrir !

Les grands thèmes de ce livre sont effectivement la construction de soi et de savoir penser par soi-même, la différence et ce qu’elle engendre puis l’analyse et l’observation du monde qui nous entoure …

Moi j’ai bien aimé. Ce n’est pas un coup de cœur, mais il se laisse emporter dans les sillons de notre cerveau …

Vous laisserez-vous tenter ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire