17 janv. 2017

"La part des choses" - Benoîte GROULT

Étonnant !


Année de parution : 1972
Nombre de pages : 283
ISBN : 978-2-253-00038-9
Editions : Le livre de poche

Résumé (quatrième de couverture) :

Neuf personnages s'embarquent pour un tour du monde en bateau. Une femme vieillissante qui, par peur de lasser l'homme qu'elle aime, risque de le perdre. Un homme de quarante ans qui découvre, à la suite d'un infarctus, qu'il ne supporte plus son métier, ni sa femme ni ses cinq enfants. Un garçon de vingt ans qui fuit Paris et le luxe familial pour aller chercher au loin des raisons de vivre : La Part des choses, c'est la vie de tous ces individus qui, sortis de leur cadre familier, révèlent leurs angoisses et leurs espoirs. Mais c'est aussi l'histoire d'un couple arrivé à l'âge où l'on fait la part des choses... En Australie, à Nouméa, à Bénarès ou Tahiti, délivrés de toute servitude, nos personnages se retrouvent face à eux-mêmes. À Tahiti surtout où la douceur de vivre abolit les contraintes. C'est là que nos héros découvrent leur destin, un destin que la plupart d'entre eux n'avaient pas soupçonné.

Citation :

« Et tout à coup cette joie dont je ne peux rien dire sinon qu’elle est insensée. Mais il faut l’accepter comme insensée, admettre que tout bonheur ne peut être qu’insensé mais le vivre intensément. »
IONESCO

Quelques mots sur l’auteure :

Benoîte Groult, née le 31 janvier 1920 à Paris et morte le 20 juin 2016 à Hyères (Var), est une journaliste, romancière et militante féministe française.

Benoîte Groult obtient une licence de Lettres, et enseigne, au début de sa carrière, au Cours Bossuet. En 1944, elle épouse un étudiant en médecine, Pierre Heuyer, qui meurt quelques mois plus tard. Elle entre au Journal de la Radiodiffusion à la Libération et y reste jusqu'en 1953. En 1946, elle épouse Georges de Caunes avec lequel elle a deux filles, Blandine et Lison, puis, en 1952, le romancier et journaliste Paul Guimard avec lequel elle a une fille, Constance. Elle a collaboré à diverses publications : ELLE, Parents, Marie Claire, etc. [Source_Wikipédia]

Maintenant, place au livre !

Tout commence par Marion, une femme d’âge mûr, qui jardine tranquillement à son domicile en Bretagne.
Le voyage qu’elle va faire a été initié par son mari qui souhaite réaliser un reportage, au bout du monde.
Un ami fortuné les embarque à bord du Moana pour six mois de navigation. Puis d’autres personnes se sont greffées sur ce voyage.

C’est comme ça que chaque individu embarque avec ses tourments, ses esprits, ses casseroles et ses valises.

Quelques petits traits d’humour quand Marion décrit son mari Yves ! On se demande parfois les gens, pourquoi sont-ils ensemble !

Bref, ils naviguent de ports en ports, enfin ils effleurent les ports et les paysages.
Comme eux, je suis passé complètement à côté de l’histoire !!! Je m’attendais un peu à une introspection, mais là, je suis un peu resté au bord !

La quatrième de couverture ne répondait pas aux attentes qu'elle laissait sous-entendre.

Les parties "le cahier de Gallia", représentatives du personnage de Marion, offrent de temps en temps une beauté des mots et des réflexions intérieures attirantes. Ce sont les seuls passages qui m’aient vraiment plu !!!!

C’est un portrait de la superficialité, des failles de la classe "aisée" des années soixante-dix. Dans les rapports humains et dans leur vision étriquée du monde. En effet, leur voyage autour de la terre ne les ouvre pas au monde et aux êtres humains qu’ils sont amenés à rencontrer. Mais ce n’est pas le cas …

Il y a quand même un autre thème que ceux précités : la condition des jeunes filles de la période de guerre qui ont eues leur jeunesse volée et qui ne sont plus suffisamment jeune pour être un attrait pour les hommes. Avant la guerre, il fallait être une femme pour attirer l’œil, après-guerre, une jeune fille !

Bref, j’ai lu, j’ai vu, j’ai apprécié moyennement, mais je reste ouverte à tout débat le concernant, je suis sûrement passé à côté …


Ne lâchez pas tout de suite, lisez ce livre et faites-vous votre propre idée…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire