30 avr. 2017

"La fenêtre" - Fabienne LHOUMEAU

Une jeune mal dans sa peau et une famille un peu spéciale ?

Année de parution : 2016
ISBN : 978-2-9542466-4-2
Nombre de pages : 215
Editions : FL

Résumé (quatrième de couverture) :

Léna entre dans la pièce, referme derrière elle et tourne la clé à double tour. Elle avance à tâtons jusqu'à la fenêtre et l'ouvre. L'air froid saisissant lui coupe le souffle. Qu'importe. Elle prend appui sur ses bras, s'assied sur le rebord. Léna traque l'obscurité pour distinguer la route qui s'offre à elle. Elle tremble de tous ses membres. La fenêtre s'ouvre sur le chaos de l'adolescence et invite au voyage. Fabienne Lhoumeau nous émeut en explorant le cœur de cette jeune fille tout en tendresse et poésie. Une histoire captivante !

Citation :

« L’amitié adoucit toutes les douleurs et redouble tous les plaisirs. » Madeleine de Scudéry

Quelques mots sur l’auteure :

Fabienne LHOUMEAU est une auteure Lot-et-Garonnaise, d’habitude son exercice se fait dans la poésie pour enchanter les plus jeunes d’entre nous, où elle excelle.
Ce livre est son troisième roman. Elle a auparavant publié : Le fil de soi et Clair-obscur.
Retrouvez toute son actualité sur https://sites.google.com/site/fabiennelhoumeau/

Maintenant, place au livre !

Léna est une jeune fille de quinze, seize ans. Elle est un peu perdue dans son univers familial, dans son univers scolaire, dans sa vie tout simplement. Mais pour elle, rien n’est simple !

« Le livre s'ouvre sur le chaos de l'adolescence et invite au voyage. Fabienne Lhoumeau nous émeut en explorant le cœur de Léna, cette jeune fille tout en tendresse et poésie. Une histoire captivante ! »

Captivante, certes, mais bien noire ! Oui, cette histoire est celle de l’adolescence, oui ces ados sont bien mal dans leur peau, mais pourquoi être aussi noir ?

Léna attend sur le rebord de la fenêtre de la salle de bain familiale le retour de son père. Ce dernier étant partit, suppose-t-on, au conseil de classe de sa fille.

Alors elle repasse dans sa tête les images de sa vie. De sa fuite le matin vers l’école pour échapper quelques heures aux soucis familiaux enfin surtout avec sa belle-mère.

Elle essaie de comprendre pourquoi sa belle-mère est comme elle est. Elle ne comprend pas pourquoi son père adopte la politique de l’autruche envers sa femme.

Léna essaye de protéger sa sœur et de lui donner autant d’amour que possible, pour pallier au manque d’amour de la mère de la petite. Mais elle reste sa sœur.

C’est l’histoire d’une adolescente bien morne dans sa vie, comme peuvent l’être les ados à un certain âge, qui ne comprennent pas pourquoi le monde va contre eux. Elle se pose mille questions et voit défiler sa vie petit à petit.

Je me suis laisser tranquillement transporter par cette histoire, je ne sais pas pourquoi, elle m’a accroché … un fil qui dépasse, qu’on empoigne et qui ne casse jamais. J’en suis arrivé au bout en me disant « tiens c’est fini ! Ça termine comme ça ! ».
Je ne suis pas tomber en extase dans ce livre, mais j’ai bien aimé.
Il se lit à vitesse grand V !

Le style d’écriture est fluide et l’osmose entre la jeune fille et le lecteur se crée …
Chaque chapitre a en entête une sorte d’épitaphe … une citation, les paroles d’une chanson, un poème, une poésie… Cela est sympa et tout est en rapport avec ce qui va venir. Une manière de philosopher ? Peut-être.

En tout cas, je vous invite à changer de registre avec ce livre qui est accessible, tant aux ados qu’aux adultes. C’est assez prenant.


Je vous en souhaite une bonne découverte. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire