29 avr. 2017

Résumé Apéro Littéraire du 27 avril 2017




Résumé de l’apéro littéraire – Tonneins # 12, Le 27 avril 2017 à 19h à la médiathèque


Nous remercions chaleureusement Fabienne LHOUMEAU pour nous avoir fait l’honneur de sa présence, de ses réponses aux différentes questions, pour sa gentillesse et sa simplicité.
En espérant la revoir souvent à nos apéros ! Confidence, elle sera parmi nous, pour fêter nos 1 an J

Retour sur la lecture commune d’avril 2017 : « La fenêtre » - Fabienne LHOUMEAU


Léna entre dans la pièce, referme derrière elle et tourne la clé à double tour. Elle avance à tâtons jusqu'à la fenêtre et l'ouvre. L'air froid saisissant lui coupe le souffle. Qu'importe. Elle prend appui sur ses bras, s'assied sur le rebord. Léna traque l'obscurité pour distinguer la route qui s'offre à elle. Elle tremble de tous ses membres. La fenêtre s'ouvre sur le chaos de l'adolescence et invite au voyage. Fabienne Lhoumeau nous émeut en explorant le cœur de cette jeune fille tout en tendresse et poésie. Une histoire captivante !

Résumé du livre, thèmes et ressenti : ouverture de la discussion


Nous remercions chaleureusement Marie-Line qui a eu la gentillesse de nous faire une présentation forte sympathique du livre de Fabienne LHOUMEAU.
Après cette présentation, nous avons eu l’honneur de pouvoir partager avec l’auteur.

C’est un roman que l’auteure nous propose.
Le 8.12.2005. Une adolescente Léna qui habite dans un appartement au 3ème étage avec son père, sa belle-mère Suzanne et sa jeune sœur de six ans. Elle s’enferme dans la salle de bains et s’installe sur le rebord de la fenêtre ouverte et nous fait part de ses souvenirs mélancoliques. Léna a quinze ans.
Elle attend son père qui rentre du travail (elle essaie de faire connaissance avec une vieille dame qui attend à l’abribus quand elle va au collège).
Sa mère Victoria est décédée d’un cancer quand elle avait deux ans. Le manque affectif est présent. Nanou, Hélène sa grand-mère maternelle.
Père et Belle-mère : description de son lieu de vie qui lui semble statique et démodé pour les yeux d’une ado.
Rémi : jeune garçon, 1er juillet, 1er bisou sous une tente où ils parlent littérature et mélancolie.
Marina : sa jeune sœur candide et délicieuse.
Laure : sa copine qui lui fait part de ses confidences et de ses désirs.
Léna et sa première menstruation. Coup important chez une femme, qui bouleverse et angoisse Léna.
Mamita : sa grand-mère paternelle dans la campagne gersoise. Elle se remémore ses moments de tendresse et de câlin. Mais elle est partie dans une maison de retraite, Léna ne veut pas vieillir.
Nanou : sa grand-mère maternelle qui l’emmène à Londres : visite de quatre jours et à Arras sur la tombe de son arrière-grand-père anglais.
La piscine : indépendante mais fragile et attaquée par un homme qui la touche physiquement et moralement.
Livio : le gitan rebelle plus âgé qu’elle rencontre au collège. L’interdit qui fascine mais il part et la laisse.
On s’attend à chaque fin de chapitre que Léna commette l’irréparable (qu’elle saute par la fenêtre) c’est le lecteur qui le pense, guidé par l’écrivain.

Maintenant, place aux questions :

-          Quel est le public ciblé par ce livre ?
Les adolescents. Car c’est un moment de la vie où il est difficile de se retrouver, difficile d’évoluer. Léna est dans sa bulle.

-          D’où est venue cette idée ?
Fabienne Lhoumeau nous explique que l’adolescence est un moment particulier. Elle a eu connaissance d’une fille qui était dans ce cas familial (celui de Léna) et elle s’est dit pourquoi en écrire un roman.
Elle a voulu montrer que Léna était en souffrance par rapport au père absent et la belle-mère très détachée.

-          D’où vient ce besoin d’écrire ?
Depuis très jeune, Fabienne a besoin d’écrire. Tant des poésies que des romans (pour le plus grand plaisir de son public ! Enfin c’est notre réflexion !)

-          Combien de temps a pris l’écriture de « La fenêtre » ?
Environ trois ans. Elle nous explique qu’elle a eu des sentiments très décousus en écrivant se livre. Elle s’est éclaté à écrire les passages avec Mamita (qui existe et est sa propre grand-mère) et le premier petit copain. Le ressenti de décousu vient du fait que dans l’imagination il y a dans la réalité des hauts et des bas. C’est ce qu’elle a voulu rendre à son héroïne, pour lui donner vie entièrement, avec des hauts et des bas. Beaucoup d’imagination sur ce roman.

-          Confidences :
Fabienne nous explique qu’elle réalise des fiches pour chacun de ses personnages avant même d’écrire une ébauche de roman. Bien  souvent, au fil des pages, les personnages prennent vie et sortent de leur cadre de départ. Ils embarquent Fabienne Lhoumeau dans de multiples facettes de leur personnalité.
A venir : Un recueil de poèmes est en cours de réalisation. Elle va recevoir un prix pour un des poèmes … Mais chut, c’est une confidence !

-          Quelques livres à nous donner, sans trop réfléchir ?

·         « Petit pays Gael FAYE
·         « Danser au bord de l’abîme » - Grégoire DELACOURT
·         « Pars avec lui » - Agnès LEDIG
·         « La délicatesse » - David FOENKINOS

De manière générale, les avis de lecteurs n’ont fait l’unanimité comme souvent ! C’est une richesse qui nous permet d’échanger sur les styles de lectures, de faire évoluer nos pensées et peut-être aider l’écrivain. Cependant, tout le monde est d’accord pour dire que l’écriture est bien que c’est un bon livre, Les moments avec Mamita sont super sympa nous conseillons ce livre.



Les lectures phares d’avril 2017 :


Nous vous proposons ce mois-ci :
ü  « L’enfant de Noé » - Éric-Emmanuel SCHMITT
ü  « Le magasin des suicides » - Jean TEULE
ü  « Les gens du Balto » - Faïza GUENE
ü  « Du rêve pour les oufs » - Faïza GUENE
ü  « Noir comme le charbon » - Éric DUPUIS
ü  « Le cri de la mouette » - Emmanuelle LABORIT
ü  « J’ai construit la grande pyramide » - Christian JACQ
ü  « 2084 » - Boealem SASSIL
ü  « Gaspard ne répond plus » - Anne-Marie REVOL
ü  « L’adultère » - Paulo COELHO
ü  « Moi Lola, grosse et exhibitionniste » - Louisa MEONIS
ü  « Le pull-over rouge » - Gilles PERAULT
ü  « Tout à coup le silence » - Thierry BIZOT
ü  « Les jours de mon abandon » - Elena FERRANTE
ü  « Le livre de Fred » - Abby BARDI
ü  « La croix des assassins » - GIACOMETTI et RAVENNE
ü  « Six fourmis blanches » Sandrine COLLETTE
ü  « Mémé » - Philippe TORRETON
ü  « Les fabuleuses tribulations d’Arthur Pepper » - Phaedra PATRICK
ü  « L’horreur est humaine » - COLUCHE
ü  « Un vent de cendres » - Sandrine COLLETTE
ü  « Latitude zéro » - Mike HORN

Prochain rendez-vous ?


En mai, L’Apéro littéraire fêtera son premier anniversaire. A cette occasion, nous vous donnons rendez-vous le jeudi 18 mai à la crêperie « Princesse Sarah » les écuries royales à TONNEINS à 19h - ATTENTION Réservation OBLIGATOIRE auprès de Sandra.
Chacun paiera sa part. Aucun amuse-bouche ne sera amené.
Nous remercions Isabelle pour cette belle idée.

Lecture commune de mai 2017 ?


« Latitude zéro » - Mike HORN





Et pour finir …


Je vous souhaite à tous et toutes un très bon mois de mai !

Voici les lectures communes pour les mois de juin et juillet :
-          Juin : « Les émeraudes de Satan » - Mathieu BERTRAND
-          Juillet : « Un avion sans elle » - Michel BUSSI

Pensez à trouver de nouveaux titres de livres (doivent exister en poche et se trouver si possible disponible à la médiathèque) pour nos prochaines lectures communes.

Merci pour votre participation. Nous remercions toute l’équipe de la médiathèque de Tonneins pour leur accueil et leur gentillesse J
Nous remercions également Michel pour ses contacts auprès des auteurs et bien sûr d’être notre porte-parole dans le Républicain et dans Le petit journal J
MERCI à Fabienne LHOUMEAU pour nous avoir fait l’honneur de sa présence.

Nous remercions également les libraires du LECLERC Culturel Tonneins qui font tout leur possible pour nous trouver les titres en temps et en heure, malgré les difficultés qui en découlent.
A bientôt.


Sandra. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire