13 avr. 2017

"Les fabuleuses tribulations d'Arthur Pepper" - Phaedra PATRICK

Comme quoi, on peut tout faire dans une vie !

Année de parution : 2016
ISBN : 978-2-8112-1799-0
Nombre de pages : 439
Editions : Milady

Résumé (quatrième de couverture) :

« J’ai aimé ma femme de tout mon cœur. J’ai découvert de sa vie des choses que j’ignorais. Je pourrais me demander jusqu’à mon dernier souffle pourquoi elle m’a caché tout cela, mais je préfère me dire qu’elle a eu ses raisons de le faire. Au fond, je pense que si elle ne m’a rien dit, c’était simplement par amour. »

Comme tout Anglais qui se respecte, Arthur boit son thé à heure fixe. Mais depuis qu’il a perdu sa femme, rien ne va plus. Lorsqu’il consent enfin à tourner la page et à se séparer des affaires de sa défunte épouse, Arthur trouve un bracelet qu’il n’avait jamais vu auparavant. Les breloques suspendues à ce bijou constituent autant d’énigmes qui lui donnent envie de mener l’enquête. Que sait-il vraiment de celle qui a partagé sa vie pendant plus de quarante ans ? Ainsi commence un périple riche en rebondissements qui réserve à Arthur de surprenantes révélations.

Quelques citations :

« N’importe quand, et il le savait, il pourrait s’en retourner à la sécurité de son foyer, et cela lui donnait du courage, il se sentait presque d’humeur intrépide. »

« Désormais, il avait découvert ce qu’étaient la différence et la diversité : il existait autant de prisons dorées que d’individus. »

« Arthur s’étonna de cette faculté qu’avait le temps d’altérer les souvenirs : au gré de l’humeur, ils s’oubliaient, nous revenaient en mémoire, se faisaient plus heureux ou plus sombres … »

Quelques mots sur l’auteur :

Phaedra Patrick est diplômée en histoire de l’art et marketing. Son parcours atypique lui a fait endosser successivement les rôles d’artisan du vitrail, d’organisatrice de festivals de cinéma et de chargée de communication. Elle vit avec son mari et son fils non loin de Manchester.

Maintenant, place au livre !

Arthur a perdu sa femme il y a de ça presque un an. Sa voisine essaye de l’aider du mieux qu’elle peut mais Arthur dans sa vie très bien organisé la fui comme la peste.
Il veut juste sa femme !
Alors que l’anniversaire de la première année sans elle arrive, il décide de faire du tri dans ses affaires. Et là, juste dans une paire de bottes, il tombe sur un bracelet avec des charmes …

Mais d’où sort ce bracelet ? Arthur ne l’a jamais vu !
Alors qu’il examine les breloques, il tombe sur un éléphant très joli… Avec ses outils d’ancien serrurier, il arrive à décrypter le numéro de téléphone et le nom inscrit dessus. Il décide donc de passer ce coup de fil …

Un charmant bonhomme lui répond et lui fait les éloges de Miriam, sa femme...

Arthur époustouflé, va se lancer petit à petit dans une course effrénée qui va lui faire découvrir chaque breloque et donc chaque souvenir de sa femme.

Bien sûr, elle a pris soin de taire ce passé.

Arthur va de découverte en déconvenue, mais cela lui aura permis de sortir de sa routine un peu trop rangée !
C’est une belle histoire avec une bonne philosophie.

L’auteure a su écrire une belle histoire qui me semblait compliqué au départ, mais je me suis laissé transporter dans les tribulations d’Arthur.

Parfois drôle, parfois triste c’est toute une vie qui se déroule dans ce livre.

Tout colle bien, les breloques, les souvenirs, les voyages, les périples, tout! 
Tout paraît tellement plausible et réel! 

Je vous en souhaite une très belle découverte !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire