Rechercher dans ce blog

2 juil. 2019

« Ardian Vulpea, l’île aux serpents » - Mehdi MARION

 
Imaginez un peu vous retrouver du jour au lendemain, sur une île avec des pirates…


Année de parution : réédition 2019
Nombre de pages : 330
ISBN : 978-2-89803-198-4
Editions : ADA éditions – Collection Panache

Résumé (quatrième de couverture) :

« Un jeune garçon se réveille amnésique sur un repaire de pirates situé au beau milieu de la mer Noire, dans une autre réalité. Destinés à être la future relève de la piraterie, les enfants y sont retenus pour être formés. Les nouveaux amis, les leçons, les humiliations ainsi que d’étranges phénomènes et aptitudes vont conduire le garçon à devenir une légende.
Découvrez Insula Serpilor, l’Ile des Serpents, avec ses mystères, ses pirates et son terrible Capitaine.
Oserez-vous tenter l’immersion dans le premier tome des péripéties flibustes du jeune Ardian Vulpea?
Au programme: fantasy, débrouillardise, courage, premiers émois, arts martiaux, punitions et vengeance! »

Quelques mots sur l’auteur :

Passionné de cinéma et de littérature, est âgé d’une quarantaine d’années et exerce actuellement comme Directeur d’un service enfance municipal dans la Drôme. Reprenant certains des thèmes chers à son enfance il prend un malin plaisir à jouer avec les mots, les partager, les expliquer, et les transformer pour nous entrainer avec lui au cœur de l’aventure. [Source_Amazon]

Maintenant, place au livre !

Imaginez un peu vous retrouver du jour au lendemain, sur une île avec des pirates…

Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, je me suis fait alpaguer par cette histoire ! Ardian m’a scotché ! Nous voici en présence d’un livre pour ados et adultes jeunes ;p comme nous tous 😄
Je tiens à remercier Mehdi Marion pour sa confiance et d’avoir fait traverser son bouquin magique à travers l’océan 😉 Si je l’avais eu entre les mains, plus jeune, il aurait fini usé !

Nous nous retrouvons sur une plage, face au soleil, dans la mer noire. Une nuée d’enfants (les enfants de l’Eclipse) est là à regarder ce qu’il se passe. Celui que vient de recracher Trecera est Ardian. Il se rappelle de son nom. Mais c’est bel et bien la seule chose dont il se rappelle. Ça et le petit morceau dur qu’il tenait dans la main avant de se faire attaquer…

Ardian va être recueilli par une petite maisonnée que forme Opt, Kyana et Luly. Notre jeune ami, âgé d’à peu près douze treize ans va alors apprendre l’île et la piraterie. Cette fameuse île aux serpents regorge de légendes, d’histoires et d’apprentissages. Mais notre jeune ami, ayant acquis des « pouvoirs » hyper développés, il va faire de l’ombre à certains et les choses n’en resteront pas là !

Est-ce qu’Ardian Vulpea dit le renard sera rusé comme il se doit pour échapper à la perfidie ? Je vous laisse le découvrir 😉

Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, je me suis régalée ! Oui, oui, oui ! Je me suis glissé aux côtés d’Ardian et j’ai appris avec lui, évolué, écouté. Dans un environnement très bien décrit, c’est un délice ! Tant sur le plan de l’île que sur les différentes situations.
Je me suis prise au jeu des quêtes ! Celle de la connaissance, celle des croyances, celle de la vie.
Chaque chapitre a en épitaphe, un mot, une définition. Chaque mot à sa définition avec tous les sens dont il est affublé et annonce ce qui va se passer dans le chapitre. C’est juste vachement bien tourné, imaginé et orchestré !

Que demander de plus ? Nous avons une plume fluide, entraînante et pleine de suspense. Des principes, des valeurs et des points de vue différents. Une histoire que j’aurai aimé lire plus tôt pour m’emmener voguer en mer noire ;) mais qu’importe, il n’est jamais trop tard, la preuve 😄
C’est bien foutu, tous les ingrédients sont réunis pour se régaler et entrer dans la piraterie 😉
Même adjointe à elle, des arts martiaux ! Le calme et la force tranquille en plus ! C’est étonnant et bougrement bien réfléchi 😉

Mes petits Pangoulins, je ne peux que vous conseiller cette histoire de Mehdi Marion « Ardian Vulpea : l’île aux serpents ». C’est chouette, entraînant et bougrement bien fichu ! Une plume fluide qui nous transporte à l’abordage des côtés, dans les compétitions mais également dans la réflexion. Prenez un bateau de pirate, un zeste de capitaine, une once de mutinerie et quelques litres de tord neurones, vous aurez la recette idéal pour une île flottante 😁

Je suis bien curieuse de votre retour alors si vous passez dans le coin et que vous l’avez lu ou juste me dire si je vous ai donné envie, n’hésitez pas à commenter 😊


Aucun commentaire:

Publier un commentaire