Rechercher dans ce blog

6 juil. 2019

« Plus douce est la vengeance » - Marjorie LEVASSEUR

 
Tanguy et Sylvain se retrouvent dans le maelstrom du destin dont aucun n’avait pensé que ce soit possible !


Année de parution : 2019
Nombre de pages : 159
ISBN : 978-2491075016
Editions : autoédition

Résumé (quatrième de couverture) :

« Parfait carriériste, Sylvain Caron n’en est pas moins très amoureux de sa femme et lorsque celle-ci perd la vie dans des circonstances dramatiques, il est fou de douleur…
Fou de douleur et ivre de rage envers Tanguy Verdier, l’homme qu’il estime responsable de la mort de son épouse. Et sur la tombe de celle-ci, il lui fait une promesse : peu importe le temps que cela lui prendra et les moyens employés, cet homme paiera pour son crime.
Mais Sylvain va bien vite réaliser qu’on ne s’improvise pas justicier vengeur du jour au lendemain et que les choses ne sont pas toujours aussi simples et limpides qu’on le voudrait. »

Quelques mots sur l’auteure :

Marjorie Levasseur est une auteure auto-éditée française, née à Nevers. Grande bibliophage devant l'éternel, c'est à force de lectures et grâce aux situations qu'elle a rencontrées dans son ancien travail qu'elle s'est décidée à écrire son premier récit.
Elle aime à dire que ses romans sont des tranches de vie dans lesquelles les personnages apprennent à surmonter les épreuves pour en ressortir grandis, mais toujours parce qu'une rencontre, peu importe sa nature, va tout remettre en question et leur permettre d'avancer.
Malgré des thèmes sérieux abordés, elle essaie toujours de faire passer un message positif dans ses écrits, une dose d'espoir, et les liens intergénérationnels y sont très présents [Source_Amazon]

Maintenant, place au livre !

Tanguy et Sylvain se retrouvent dans le maelstrom du destin dont aucun n’avait pensé que ce soit possible !

Ma Chère lectrice, Mon Cher Lecteur, une fois de plus, je n’ai su résister à la plume de Marjorie Levasseur ! Elle m’embarque à chaque fois avec une belle intensité et c’est ce qui me fait papillonner le cœur et les yeux ! Oh d’accord, j’ai compris, toi aussi tu veux y aller…
Mais avant, juste une chose… MERCI Marjorie pour ta confiance qui me fait chaud au cœur…

Alors c’est parti ! Tanguy a grandi dans un cadre familial un poil compliqué et peu serein. Il a tout fait pour s’en sortir et que sa mère soit fière de lui. Il a même réussi à allier passion et travail ! Enfin travail pas tout de suite mais enfin quand même… Il faut que je vous dise que Tanguy vient tout juste d’être diplômé de la prestigieuse école « Les Gobelins ». En effet, notre jeune ami de vingt-deux ans à peine, a réussi cette belle école pour pouvoir dessiner comme il le souhaite. C’était son plus grand rêve. Il en a fait des concessions pour en arriver là. Quitte à louper de nombreuses heures de sommeil et une vie sociale de jeune… Et trimer comme un dingue.

Pour une fois, il décide de répondre favorablement à la demande de ses potes de les rejoindre à une soirée branchée. Il le sait, il aurait mieux fait de rentrer dormir et rattraper son sommeil, mais, la vie en a décidé autrement. Le voilà qui tourne en rond pour trouver cette boite de nuit, il est fatigué, ses paupières sont lourdes, une femme traverse, le choc est inévitable.

Sylvain, se réveille chaque jour qu’il lui est donné avec la rage de vengeance ! Cette idée pilote son être comme un leitmotiv. Celui qui a tué sa femme doit manger la poussière. Oui, mais encore une fois, la vie en a décidé autrement ! Sylvain va tenter de déjouer les règles et faire péter le ver qu’il y a dans la pomme, depuis l’intérieur… Mais, mais, mais.

Mes Loulous, Marjorie nous embarque dans un roman choral qui va nous titiller les neurones, que dis-je ? Complètement jouer au trampoline avec ! Elle trouve une petite souris qui nous raconte sa vie, qui essaye de vivre malgré des petits tas de poison qui lui sont glissés sur son trajet et elle nous ramène un gros matou, qui sait attendre tapis dans l’ombre, prêt à sauter sur sa proie.
Elle nous glisse à la manière d’un saute moutons, une fois chez la souris, une fois chez le gros matou… Mais ce parallèle va quelque peu s’égratigner au fil de l’histoire et prendre toute sa dimension humaine.

En effet, Marjorie nous amène de manière subtile et ronde sur le chemin de la réflexion. Le prisme par lequel on regarde les choses n’est toujours qu’un seul point de vue. Mais est-on sûr d’avoir fait le tour de la question ? Non, jamais. De petites fêlures vont apporter une rondeur exquise à l’histoire. C’est touchant et dérangeant. C’est profondément humain et pleins de sentiments contradictoires. C’est majestueux et frondeur. Le sujet qu’aborde notre plume ici, est loin d’être simple ! Et ses personnages sont justes comme il faut. Pas trop, pas pas assez 😉

Et vous, Mes Loulous, posez-vous ces quelques questions… S’il vous arrive de tuer quelqu’un lors d’un accident, si la personne que vous aimez le plus au monde vient à mourir dans un accident, si, si… ? Que feriez-vous ? Comment réagiriez-vous ?
Marjorie nous amène dans un abîme possible de questionnements, de souffrance et de vengeance. Mais pas que. Elle traverse différentes étapes qui nous mènent à la réflexion, à la compréhension de certaines choses et cerise sur le gâteau, une fin aux surprises délicieuses !

Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous recommande ce nouveau livre « Plus douce est la vengeance » de Marjorie Levasseur. Grâce à sa plume énergique et ronde, elle nous entraîne dans une histoire pleine de suspense et sait nous tenir en haleine jusqu’à la dernière page ! Que pensez-vous de la vengeance ? Pensez-vous vous sentir mieux lorsque vous aurez fait tomber son courroux ?

Je suis bien curieuse de votre retour alors si vous passez dans le coin et que vous l’avez lu ou juste me dire si je vous ai donné envie, n’hésitez pas à commenter 😊


Aucun commentaire:

Publier un commentaire