Rechercher dans ce blog

7 juil. 2019

Résumé de l’apéro littéraire – Tonneins, le 27 juin 2019


Retour sur la lecture commune de juin 2019 : « Taqawan » - Erci PLAMONDON 



Quatrième de couv'
« Ici, on a tous du sang indien et quand ce n’est pas dans les veines, c’est sur les mains. » 11 juin 1981. Trois cents policiers de la sûreté du Québec débarquent sur la réserve de Restigouche pour s’emparer des filets des Indiens mig’maq. Émeutes, répression et crise d’ampleur : le pays découvre son angle mort.
Une adolescente en révolte disparaît, un agent de la faune démissionne, un vieil Indien sort du bois et une jeune enseignante française découvre l’immensité d’un territoire et toutes ses contradictions. Comme le saumon devenu taqawan remonte la rivière vers son origine, il faut aller à la source… Histoire de luttes et de pêche, d’amour tout autant que de meurtres et de rêves brisés, Taqawan se nourrit de légendes comme de réalités, du passé et du présent, celui notamment d’un peuple millénaire bafoué dans ses droits.

Résumé du livre, thèmes et ressenti : proposé par Brigitte


Ce livre est composé de deux parties. Une partie intrigue et une partie documentaire. Les chapitres sont titrés, mais non numérotés. Nous avons d’un côté tout ce qui est documentaire Mig’maq et de l’autre…
L’intrigue se déroule en 1981. La Sureté du Canada a investi la réserve de Restigouche, à cause d’une histoire de saumon et de permis de pêche. Pourtant, ce qu’ils pêchent est minime par rapport aux pêches industrielles.
Donc vu comment la SDC traite les Mi’gmaq, Yves démissionne car il est écœuré. Mais ce jour-là, où il souhaite pêcher, il découvre Océane. Une jeune Mi’gmaq violée et violentée par trois hommes de la SDC.
Yves va chercher William, un indien pour la soigner. Ils ont besoin d’une femme pour rassurer Océane et bien sûr, Yves se tourne vers une femme qu’il connait. Cette jeune femme est une institutrice française à qui il l’a confit. L’intrigue sera l’histoire d’une vengeance.

Ce livre fait écho à l’actualité ! Un rapport sur la disparition des femmes autochtones a été transmis au premier ministre Canadien.
Ce livre est à replacer dans le contexte. La tribu se trouve à la lisière du Québec et du Canada. Et toute la partie documentaire nous permet de comprendre.

Voici quelques retours disparates, tout azimut comme à notre habitude ;)  :
-          Ce qui est intéressant, c’est de faire le parallèle entre le Taqawan et l’arrivée des indiens par le détroit de Bering.
-          C’est un livre violent !
-          Le livre est vachement intéressant, mais je suis mitigé car il y a un goût de trop peu.
-          J’avais l’impression de lire une nouvelle trop courte.
-          Pour moi, c’est un livre « mise en bouche »
-          Moi, l’intrigue m’a gonflée !
-          Perso, je me suis perdu dans les lois fédérales !
-          Si tu enlèves l’intrigue, c’est super intéressant…
-          J’ai plus été happé par l’histoire que par l’intrigue
-          Moi, je ne l’ai pas fini parce que j’avais, à ce moment-là, besoin d’un livre léger.
-          Moi, j’ai trouvé ça très intéressant.
-          Perso, pour moi, c’est un OVNI littéraire. J’ai beaucoup aimé la partie documentaire mais la partie intrigue est complexe. Je ne peux pas dire si j’ai aimé ou non.
-          Moi, je recommande ce livre, carrément.
-          Moi, je ne sais pas.
-          Pour ma part, c’est une ouverture, vers l’inconnu, une ouverture vers le retour aux sources, une découverte d’un nouveau point de vue.
La conversation s’est poursuivie sur les différents sujets que fait apparaître le livre. Comme à notre habitude, nous avons évoqué nos expériences, des livres également sont venus agrémenter nos argumentations.
Nous concluons nos échanges animés et très riches de questionnements. L’avis général sur ce livre ne fait pas, par habitude, l’unanimité ! Et c’est que qui est chouette ! Encore une belle richesse de nos Apéros littéraire, si vivants et toujours en toute convivialité.

Les lectures phares de juin 2019 :


ü  « Le revenant » - Michel PUNKE
ü  « Une journée particulière » - Ivan DENISSOVITCH
ü  « Le parfum » - Patrick SUSKIND
ü  « Le chat » - Maurice CAREME
ü  « Vers la beauté » - David FOENKINOS
ü  « La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules » - Philippe DELERM
ü  « Treize 47 » - Alain BOURGASSIET
ü  « L’arabe du futur » - Rias SATTOUF
ü  « La vérité sort de la bouche d’un cheval » - Meryen ALAOUI
ü  « La poudrerie » - Mario GRANERI et Jean MORENTE
ü  « Poste restante à Locmaria » - Lorraine FOUCHET
ü  « Entre ciel et Lou » - Lorraine FOUCHET
ü  « Biographie de Françoise Giroud » - Laure ALDER
ü  « Bakhita » - Véronique OLMI
ü  « Toxique » - Niko TACKIAN
ü  « Fantazme » - Niko TACJIAN
ü  « Luca » - Franck THILLIEZ
ü  « le livre que je ne voulais pas écrire » - Erwan LARHER
ü  « Outsider » - Stéphan KING
ü  « Toute la ville en parle » - Fanny FLAGG
ü  « Une mère parfaite » - Aimée MOLLOY
ü  « Ballade Irlandaise, tome 1 : un anglais en Irlande » - Philippe THOMAS
ü  « L’armée d’argile » - Dominique LEBEL
ü  « Ce qui ne nous tue pas » - Emma VISSEAUX
ü  « Nouvelles Voies » - Laurence MARTIN
ü  « Du mauvais côté de ma porte » - Marie SEILER
ü  « Les lettres à Juliette » - Ninon AMEY
ü  « L’Indé Panda n°8 » - Auteurs Indépendants
ü  « Max Force 2 » - Peter NORIA
ü  « Une raison de vivre » - Joëlle LAURENCIN
ü  « E-Storic – le jour où internet s’effondra » - Thomas PALPANT
ü  « Happy Road Trip To you » - Sophie ROUZIER
ü  « La pomme » - Aaroon
ü  « L’écouteur » - Emmanuelle CART-TANNEUR
ü  « Le prix de chaque jour » - Mireille DISDERO
ü  « 100 vies » - Ludovic SPINOSA
ü  « Âmes battues » - Isabelle VILLAIN
ü  « Une parenthèse dans ta vie » - Marjorie LEVASSEUR

Prochain rendez-vous ?


En juillet, L’Apéro littéraire ne prend pas de vacances et poursuit dans ses habitudes. Nnous nous retrouvons le jeudi 25 juillet à 19h30 à la médiathèque de Tonneins.

Lectures communes à venir ?


-          juillet 2019 : « Le testament d’Ariane » - Françoise BOURDIN
-          août 2019 : « Sérotonine » - Michel HOUELLEBECQ

Et pour finir …


Je vous souhaite à tous et toutes de bon mois de juillet ! Le soleil et la chaleur font rage, profitez-en au maximum tout en étant modéré ;)
Un grand merci à tous pour faire vivre cet Apéro Littéraire qui est un rendez-vous incontournables de détente autour des livres et du monde littéraire et culturel. De belles soirées, de sacrés échanges et des yeux qui pétillent, des sourires sur vos visages… c’est tout ce que j’aime voir dans nos soirées. Alors merci pour tout ça. Ne changez rien, restez comme vous êtes.

Merci pour votre participation.
Nous remercions également Michel d’être notre porte-parole dans le Républicain et dans Le petit journal J

Nous remercions également les libraires du LECLERC Culturel Tonneins et de la médiathèque de Tonneins qui font tout leur possible pour nous trouver les titres en temps et en heure, malgré les difficultés qui en découlent.

A bientôt.
Amitiés,
Sandra. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire