12 août 2016

"On va dans le mur ..." - Agnès VERDIER MOLINIE

Une belle claque ! Comme quoi, il faut rester optimiste ...



Résumé (quatrième de couverture) :

Tout le monde – ou presque – est d’accord, de la gauche à la droite : l’Etat doit être réformé au plus vite. Et la baisse de la dépense publique est une priorité absolue.
Mais alors qu’attendons-nous pour passer à l’action ? Face à un système devenu fou, en vérité personne ne sait comment faire.
Pourtant on sait que l’empilement – des taxes, des lois, des décrets, des aides sociales, des strates administratives, des régimes de retraite, des exonérations – a produit un monstre dont la complexité et les dérives sont chaque année plus coûteuses pour les Français.
Combien de temps encore allons-nous accepter cet insupportable harcèlement ?
En comparant les bonnes pratiques en France et à l’étranger et en montrant comment sortir de ce terrible engrenage, Agnès Verdier-Molinié s’attaque à une machine qui doit d’urgence être mise hors d’état de nuire.
Agnès Verdier-Molinié est la directrice de l’iFRAP, la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques. Elle a déjà publié, entre autres, 60 milliards d’économies !




Quelques mots sur l’auteure :

Agnès Verdier-Molinié est la directrice de l'iFRAP, la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques. Elle a déjà publié, entre autres, 60 milliards d'économies ! (Albin Michel, 2013). 

Maintenant, place au livre !

Livre écrit en 2015. Les chiffres et les constats datent de 2014.
Agnès VERDIER-MOLINIE nous donne des exemples de ce que le gouvernement (tous sans exception) met en place, existant dans d’autres pays et qui n’y ont pas fonctionné donc retirés, mais en France, on fonce !

On apprend également qu’en France « ce sont en réalité 360 taxes et impôts divers qui nous tombent dessus chaque année, contre 72 au Royaume-Uni par exemple ! » et comme en France on empile et on n’efface pas, ça ne va pas en s’arrangeant.

Trop d’agents de la fonction publique qui ont des passe-droits !
Trop de caprices de certains politiques, grands ou petits que nous petits contribuables payons allègrement !

Dans son livre, tout y passe ! Le nombre d’ambassadeurs, le nombre de représentants syndicaux, le nombre de jours de grèves, etc.

Mais le plus intéressant dans ce livre, ce n’est pas tant les chiffres couchés sur le papier, mais les solutions proposées pour réguler les « imperfections » de notre bonne vieille France décadente depuis 1945 !
Il serait temps que ça change !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire