23 oct. 2016

"Deux mois sur neuf" - Yvonne LAMBERT

La PMA vue de l’intérieur… Drôle, beau et émouvant …

Année de parution : 2016
Nombre de pages : 181
ISBN : 978-2-9556754-0-3
Editions : Les Cigognes de l’espoir

Présentation de l’éditeur.

Les romans sur l’infertilité sont rares car c’est encore une question taboue dans notre pays. Le roman d’Yvonne Lambert qui traite de ce fléau grandissant avec humour, légèreté mais cependant beaucoup de vérité nous a séduit et nous a amené à créer un département « édition » au sein de l’association pour sensibiliser le public sur ces questions de l’infertilité et de l’accès à la parentalité.

Ce roman est notre premier ouvrage édité et nous espérons que ce joyeux roman donnera du courage et de l’espoir à tous ceux qui souhaitent devenir parents à travers la PMA et fera comprendre aux autres la souffrance et la détresse qu’occasionne l’infertilité.

N’ayant pas de gros moyens pour faire la promotion de ce roman (notre association est sans but lucratif !), nous comptons sur le bouche à oreille et le relais que chacun peut apporter à travers les réseaux sociaux par exemple, les mentions dans la presse et les médias,  pour faire connaitre ce roman qui le mérite.


Extrait du livre

"Le jour s’est abattu sur nous sans crier gare, les tours de verre reflétaient la lumière crue des néons.
La voix de Doumé a retenti:
– Salut, les crevettes! Bien dormi?
J’étais ébloui, mécontent d’avoir été tiré du sommeil.
J’ai grogné, bâillé, me suis étiré. J’étais toujours en vie. Comme c’était bon!
Suivi de L’Immense, Doumé a inspecté ses ouailles.
Quand il est arrivé jusqu’à nous, il a dit:
– Allez, mes lascars, c’est le grand jour! C’est vous qui partez les premiers.

Mon cœur a fait des bonds. J’ai cogné contre la vitre pour motiver Lara encore plongée dans le sommeil:
– Allez, debout, dépêche-toi, on y va!
Faël avait l’air tout aussi excité que moi. Doumé continuait à passer ses troupes en revue.

– Pour tous les autres, conclut-il à l’intention de L’Immense, il y a de la réserve, on Et puis il a parlé dans une espèce d’instrument qu’il a collé contre son oreille:
– Bonjour! Venez à onze heures comme convenu. J’en ai trois.
J’étais fier comme Artaban. C’était nous que Doumé avait choisis pour partir en premier. On était certainement très au-dessus du lot! Pas d’hésitation possible avec des gars de notre trempe! On s’en sortirait forcément bien!"

Quelques mots sur l’auteure :

Spécialisée en lettres classiques et ancienne championne de France de volley-ball, Yvonne Lambert est éditrice de livres de pédagogie sportive.
Dans deux mois sur neuf, elle aborde un sujet sensible et d’actualité, la Procréation Médicalement Assistée (PMA). En donnant la parole à trois embryons créés en éprouvette, elle fait entrer le lecteur dans un monde imaginaire, à la fois fantaisiste et cruel, où l’on oscille entre légèreté et gravité. Que l’on soit concerné ou non par le sujet, ce roman se dévore comme un récit d’aventures, dans lequel les interrogations existentielles des minuscules héros permettent de dédramatiser un acte somme toute profondément humain. [Source éditeur]

Maintenant, place au livre !

Ouh la la la… Si tous les livres d’Yvonne Lambert sont écrits de cette manière, je veux être une de ses premiers fans ! Si si, je vous assure !

Ce livre est un roman très actuel traitant d’un sujet délicat : la PMA (Procréation Médicalement Assistée). Le style d’écriture est fluide, sans temps mort, des dialogues et des réflexions permettent au lecteur de s’embarquer non-stop de la première à la dernière ligne du livre !
Où cela se passe-t-il ? Majoritairement dans l’utérus de Lhori ! Ça commence bien !

C’est l’histoire de trois embryons qui se réveillent dans une sorte de cité de verre… C’est trois embryons sont Lara, Faël et Rafou. Trois mignons petits personnages.
Ils sont transportés de cette cité de verre, dans un vaisseau, à bord d’un nid bien douillé dans l’utérus de Lhori… Et là, la vie confortable commence … Enfin, confortable, il faut le dire vite !

Faël est un embryon mâle un peu « brutus ». Lara, elle est un embryon femelle qui cherche à apaiser ses deux frangins qui se querellent. Et enfin, nous avons Rafou, un embryon mâle qui se pose trente mille questions sur son existence, ses origines, etc.

Nous embarquons à leurs côtés pour découvrir le monde utérin.
Oui, ils sont dans un nid douillet, chaud, confortable et en plus, ils sont en ligne direct avec Lhori… Que du bonheur.
Mais d’un coup, ils voient débarquer un truc bizarre, qui va et vient dans leur petite grotte, qui chamboule tout sur son passage … et d’un coup tout s’apaise et des milliers d’étoiles jaillissent à travers la grotte.

Rafou qui n’est pas d’humeur à rester tranquille sans savoir, va lier connaissance avec un « Matricule » : Numéro 22, qui va lui expliquer qui il est et d’où débarque-t-il.

Petit à petit on découvre avec enchantement, rire et tristesse le sort de chacun des embryons.
Leurs périples et leurs discussions. Leurs sentiments et ce qu’ils ressentent…

Ce livre est aussi très drôle, par exemple, l’explication sur la classification des spermatozoïdes (pages 53, 54) m’a fait beaucoup rire !
Yvonne Lambert a sût dédramatiser un acte qui est difficile pour les couples infertiles.

C’est bien souvent très difficile d’être pris en charge, de subir tous les interrogatoires, les examens, les interventions, etc.
Ce livre permet de toucher de prêt le pourquoi les couples infertiles le font et la joie que procure cette démarche.

Je trouve que cette œuvre est très bien faite, pour moi c’est un coup de cœur.
Elle est bien écrite, la réflexion est bien amenée, les explications sont données de manière délicate et en plus elle est drôle. Un bon cocktail !

Encore une fois un grand merci à PartageLecture et aux Editions Les cigognes de l’espoir pour cette belle découverte !

Je vous souhaite une très bonne lecture et surtout d’y être transporté comme je l’ai été.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire