7 sept. 2016

"Boule de suif" - Guy (De) MAUPASSANT


Résumé (quatrième de couverture) :

Maupassant devient immédiatement célèbre avec Boule de Suif (1880), courte histoire dont le personnage principal est une prostituée. L'histoire se déroule en 1870. Les Prussiens étaient entrés dans la ville de Rouen. Quelques marchands veulent se rendre au Havre pour affaires et partage leur voiture avec Boule de Suif. Ils sont arrêtés par les troupes allemandes d'occupation. L'officier allemand qui commande l'opération refuse de laisser repartir la voiture à moins que Boule de Suif ne consente à tous ses désirs. La jeune femme se déclare prête à faire ce sacrifice mais elle exige que ceux qui l'accompagnent, notamment deux religieuses, lui donnent leur approbation. Ils cèdent et elle aussi. La voiture est finalement libérée mais la jeune femme, qui s'attendait à recevoir des marques de reconnaissance de la part de ses compagnons de voyage, ne retrouve que leur mépris.L'intrigue de Mademoiselle Fifi met également en scène le monde militaire. Des officiers prussiens qui occupent le château d'Uville font venir des prostituées de Rouen. Or l'un des militaires, le marquis Wilhem d'Eyrik, surnommé Mademoiselle Fifi à cause de sa tournure coquette, traite cruellement la jeune femme qui lui est dévolue : la juive Rachel finit par lui donner un coup de couteau qui se révélera fatal. Elle s'échappe et le curé la cache dans le clocher de l'église. Dans la panique et la poursuite, deux soldats s’entre-tuent, et le commandant décide d'étouffer l'affaire. Rachel est ramené à Rouen par le prêtre : elle y connaîtra enfin l'amour.

Maintenant, place au livre !

Sympa ...

J'aime beaucoup cette nouvelle de Maupassant et l'ironie avec laquelle il décrit dans les premières pages ces bons bourgeois qui essaient de se métamorphoser en soldats.
A n'en pas douter, sa tendresse va à Boule-de-Suif, puisque qu'il démontre qu'elle est plus digne d'être respectée que ces compagnons de voyage.

Les personnages de ces nouvelles ont tous des personnalités intéressantes, en quelque sorte "inversées". En effet, les gens dits "de bonnes conditions" sont en fait les plus inhumains : ils forcent Boule de suif à se donner au prussien pour au final la mépriser pour ce qu'elle a fait.
Celle-ci est pourtant si humaine, si gentille... Petit bémol : on apprend qu'elle a abandonné son enfant; mais ne la blâmons pas trop vite car on ne connait pas le pourquoi du comment de son choix de "métier".

Bonne lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire