8 sept. 2016

"Le seigneur des anneaux" - J.R.R. TOLKIEN


Résumé (quatrième de couverture) :

La Terre est peuplée d'innombrables créatures étranges. Les Hobbits, apparentés à l'homme, mais proches également des Elfes et des Nains, vivent en paix au nord-ouest de l'Ancien Monde, dans la Comté. Paix précaire et menacée, cependant, depuis que Bilbon Sacquet a dérobé au monstre Gollum l'anneau de Puissance jadis forgé par Sauron de Mordor. Car cet anneau est doté d'un pouvoir immense et maléfique. Il permet à son détenteur de se rendre invisible et lui confère une autorité sans limite sur les possesseurs des autres anneaux. Bref, il fait de lui le Maître du Monde. C'est pourquoi Sauron s'est juré de reconquérir l'anneau par tous les moyens. Déjà ses Cavaliers Noirs rôdent aux frontières de la Comté…


Maintenant, place au livre !

Une des plus fameuses séries de Fantasy jamais écrites. Avec cette série, qui est en réalité une suite plus adulte du livre « Bilbo le Hobbit ».

L’œuvre de Tolkien a été très fortement marquée par les mythologies celtes et scandinaves, ses récits le montrent de manière importante (les elfes, la quête quasi désespérée d’un ou plusieurs héros face à des ennemis et des obstacles qui les dépassent, des luttes et des haines qui s’établissent sur des siècles, voire des millénaires…).

Le Seigneur des Anneaux est un cycle très connu dont le récit a une tournure générale très médiévale (qui pourrait en déranger certains). On a droit à des passages magnifiques sur Sam Sagace et Frodon Sacquet. Les autres personnages restent en effet assez conventionnels, et leurs ressentis et émotions sont présentés de manière très froide et distante. C’est d’ailleurs un des aspects du récit à noté : la narration se fait de manière lointaine ce qui fait que, bien que l’on puisse assez facilement entrer dans l’histoire et s’identifier à certains des personnages, à aucun moment on ne deviendra vraiment intime avec eux (exception faite des deux personnages précités). Un autre personnage sort également du lot : Gollum, qui est probablement un des personnages les plus uniques et extraordinaires de la Fantasy, avec une schizophrénie si profonde et si poussée, présentée d’une façon tellement détachée, qu’il en fait parfois froid dans le dos. Et ce bien que l’on ne puisse s’empêcher de compatir sur son sort.

L’un dans l’autre, Le seigneur des Anneaux est sans conteste Le classique de la Fantasy. Il est donc incontournable pour quiconque lit de la Fantasy.

L’histoire dans son ensemble est vraiment bien menée, avec des passages d’anthologies (les mines de la Moria, la charge des Rohirrims, ou encore le siège de Minas Tirith et la bataille du gouffre de Helm).

Vous pouvez donc vous lancez sans crainte dans ce monument, il vous transportera loin dans la Terre du Milieu...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire