8 sept. 2016

"Elle s'appelait Sarah" - Tatiana (DE) ROSNAY


Résumé (quatrième de couverture) :

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l'étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit.Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible. Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d'Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie va changer à jamais. Elle s'appelait Sarah, c'est l'histoire de deux familles que lie un terrible secret, c'est aussi l'évocation d'une des pages les plus sombres de l'Occupation.Un roman bouleversant sur la culpabilité et le devoir de mémoire, qui connaît un succès international, avec des traductions dans trente-quatre pays.

Maintenant, place au livre !

Très beau roman, écrit avec simplicité et d'autant plus émouvant.
Le 16 juillet 1942, une fillette juive est prise avec ses parents dans une rafle et conduite au Vél d' Hiv. Pour sauver la vie de son petit frère, avant d'être embarquée, elle réussit à l'enfermer à clé dans un placard et lui promet de revenir très vite.
En mai 2002, une journaliste américaine, épouse d'un français, est chargée de couvrir la commémoration des 60 ans de cette rafle.
Sa vie va en quelque sorte croiser celle de Sarah.
Sa vie va changer.
C'est un roman bouleversant, émouvant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire