7 sept. 2016

"Journal d'un cambrioleur" - Danny KING


Résumé (quatrième de couverture) :

" J'ai rien contre le travail. Si c'est votre truc, j'en suis ravi pour vous. Mais personnellement, je préfère une nuit de travail malhonnête contre un joli petit pactole. Les horaires sont plus confortables, la paye est en général meilleure (même si y a jamais de salaire garanti quand on est à son compte), mon patron n'est pas une enflure et le fisc peut aller se brosser. "Bex a donc opté pour le crime, sans vergogne ni ambition. Pourtant, l'existence d'un cambrioleur n'a rien d'une sinécure : il faut choisir judicieusement la maison à visiter, s'adjoindre le concours d'un complice qui saura rester discret, entretenir de bonnes relations avec des receleurs sans se faire repérer des flics... Ses aventures anti-politiquement correctes pourraient offusquer les âmes sensibles ou bien-pensantes. Sous la plume dévastatrice de Danny King, elles déclenchent une irrépressible hilarité.

Maintenant, place au livre !

Une belle tranche de rigolade !

C'est écrit comme un journal et à la façon "Maman j'ai raté l'avion" car en effet, ce cambrioleur et son coéquipier surtout sont deux belles catastrophes !

Bonne lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire