5 sept. 2016

"La maison de Claudine" - COLETTE


Résumé (quatrième de couverture) :

«Les souvenirs d'enfance sont toujours difficiles à définir et à décrire. [...] Qu'y a-t-il au fond des plus beaux de tous, qui sont ceux de Mme Colette ? Vraiment rien. [...] nulle part d'événements, seulement un mot, une attitude, une situation, qui sont demeurés dans l'esprit de l'adulte comme symboles de son enfance. Ils devraient ne rien signifier pour nous, ne nous intéresser aucunement. Par la magie d'un art incomparable, ces souvenirs deviennent les nôtres.»

Robert Brasillach


Maintenant, place au livre ! 

Colette nous invite - par ses fines descriptions de la nature, de ses personnages et des animaux - à faire une PAUSE.
Une pause pour nous raconter des histoires simples où le temps semble s'être arrêté. Une pause pour nous convier à goûter les bonheurs simples mais intenses - source d'amour, d'émerveillement, de quiétude, d'harmonie et d'inspiration.

Bref, 35 courtes nouvelles pleines de poésie.

Bonne lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire