5 sept. 2016

"L'étranger" - Albert CAMUS

Résumé (quatrième de couverture) :

«Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s'est ouverte, c'est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j'ai eue lorsque j'ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n'ai pas regardé du côté de Marie. Je n'en ai pas eu le temps parce que le président m'a dit dans une forme bizarre que j'aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français...»

Maintenant, place au livre ! 

Euh !
Pour tout vous dire, je n’ai pas accroché cette fois-ci.
Je dis cette fois-ci car je compte bien le relire et essayer de comprendre et de rentrer dedans.

Si quelqu’un l’a lu, je veux qu’il éclair ma lanterne bien peu éclairé à cette heure-ci…

Merci d’avance. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire