7 sept. 2016

"L'Open space m'a tuer" - Alexandre DES ISANRDS et Thomas ZUBER

Résumé (quatrième de couverture) :

Un bureau ? Avec quatre murs, une porte et la lumière du jour ? Non ! Nous vivons au temps de l'open space. Cet espace convivial et communautaire qui est à l'entreprise ce que Facebook est au particulier : un pour voir et être vu.
Dans un tel contexte, aimer son employeur est de mise. Le stress : un formidable moteur d'action. Le nombre de dossier, les délais : un défi. Le patron impose son diktat, et le jeune cadre dynamique n'a plus qu'à s'y plier, avec le sourire.
Bienvenue dans l'entreprise 2.0, du burn out et du candidat au licenciement !


Maintenant, place au livre !

WAOUH 
Enfin quelqu'un qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas ...

J'ai dévoré ce bouquin !
De la première à la dernière ligne, je me suis laissé captiver, parce que c'est du vécu, du vivant, du drôle mais souvent du triste ...
Étant de la fameuse "génération Y", j'ai évidemment souvent travaillé en open-space ... comme je dis, ça fait longtemps que ce n'est ni ouvert, ni spacieux... ne nous faisons pas d'illusions !
Les auteurs et les anecdotes le montrent bien : espace où tout se joue en vase clos, malgré le turn-over élevé, le stress, la fatigue, les petites manies de chacun, les horaires délirants ...
Le monde du travail vu par les trentenaires d'aujourd'hui ... oui, nous évoluons dans les nouvelles technologies, le web, la pub, la com., le marketing ... des métiers qui parfois se vident de sens, au profit d'une gestion comptable étriquée, au prix d'une vie sociale absente ou sans intérêt, d'une santé qui se dégrade ...

A défaut d'être plein d'espoir pour ce joli système théorique bien pensé, je vous laisse découvrir un recueil qui sent le vécu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire