7 sept. 2016

"La carte et le territoire" - Michel HOUELLEBECQ


Résumé (quatrième de couverture) :

Si Jed Martin, le personnage principal de ce roman, devait vous en raconter l'histoire, il commencerait peut-être par vous parler d'une panne de chauffe-eau, un certain 15 décembre. Ou de son père, architecte connu et engagé, avec qui il passa seul de nombreux réveillons de Noël. Il évoquerait certainement Olga, une très jolie Russe rencontrée au début de sa carrière, lors d'une première exposition de son travail photographique à partir de cartes routières Michelin. C'était avant que le succès mondial n'arrive avec la série des « métiers », ces portraits de personnalités de tous milieux (dont l'écrivain Michel Houellebecq), saisis dans l'exercice de leur profession. Il devrait dire aussi comment il aida le commissaire Jasselin à élucider une atroce affaire criminelle, dont la terrifiante mise en scène marqua durablement les équipes de police. Sur la fin de sa vie il accédera à une certaine sérénité, et n'émettra plus que des murmures. L'art, l'argent, l'amour, le rapport au père, la mort, le travail, la France devenue un paradis touristique sont quelques-uns des thèmes de ce roman, résolument classique et ouvertement moderne.


Maintenant, place au livre !

Personnellement, j'ai eu du mal du début à la fin !
Mais je ne désespère pas le relire un jour et en apprécier chaque chapitre ?!

Jed Martin est un artiste peintre. Il vit à Paris dans un atelier dont le chauffe-eau tombe régulièrement en panne et passe comme chaque année le réveillon de Noël avec son père à la cité des cigales au Raincy.
Un an plus tard, son père, s'installe dans une maison de retraite à Boulogne. Jed Martin prépare un catalogue et envisage de solliciter les talents de Michel Houellebecq pour en écrire le texte.

L'histoire qui est une succession d'allers-retours dans le passé et le futur, nous ramène à ce fameux soir du 25 décembre. Jed sollicite les services de Houellebecq installé en Irlande et lui demande de participer au catalogue de sa future exposition. Il demande à Begbeider qu'il avait rencontré par l'intermédiaire d'Olga, d'intercéder en sa faveur auprès de l'écrivain. Jed se rend en Irlande chez Houellebecq et lui présente ses travaux. Il obtient son accord et décide de faire son portrait. Il retourne sur place quelques jours plus tard pour prendre des photos de l'écrivain. Le vernissage est un véritable succès auprès des plus grosses fortunes mondiales et ses tableaux se vendent à des prix exorbitants.

Houellebecq se met lui même en scène dans ce roman. C'est probablement l'aspect le plus original du livre. Il dresse un portrait particulier, à la fois flatteur et dégradé. Les évènements du roman s'inscrivent dans une réalité tout autant concrète que fictive. Il présente des personnages réels tels que Frédéric Beigbeder, Jean-Pierre Pernault ou Julien Lepers et leur invente une histoire. Il opère des renvois dans le passé puis dans le futur et crée des repères différents. La carte et le territoire reflète l'image d'un cheminement d'artiste. C'est une réflexion sur les objets et la fonction de l'art, un témoignage intéressant sur les relations entre artistes d'une part et entre disciplines artistiques d'autre part. C'est aussi une réflexion sur notre société et son évolution.

Si vous l'avez lu, je veux bien votre avis ... Le mien est bien contradictoire aux différentes critiques que j'ai pu lire de part et d'autre ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire