5 sept. 2016

"Un souvenir d'enfance de Léonard de Vinci" - Sigmund FREUD


Résumé (quatrième de couverture) :

En 1902 paraît le roman de Léonard de Vinci de Merejkovski. Freud a lu ce livre, l'a aimé, a reconnu en Léonard une personnalité éminemment contradictoire, un «être énigmatique» animé comme lui par un puissant «désir de savoir» et par une inlassable curiosité, proche de celle de l'enfant-chercheur. Quelques années plus tard, après avoir consulté les travaux les plus sérieux de l'époque, il compose à son tour son «roman psychanalytique». Il y entreprend de résoudre l'énigme du cas Léonard et croit en trouver la clé dans le fameux «souvenir d'enfance», le seul qui ait été consigné dans les Carnets, en association avec des réflexions sur le vol des oiseaux.
La construction freudienne, d'abord saluée comme un tour de force, a été depuis contestée, notamment par l'historien de l'art Meyer Schapiro. Freud s'est effectivement trompé sur plus d'un point... Et pourtant, que d'avancées dans ce petit livre, que de trouvailles, même par la voie de l'erreur, quel lumineux portrait de Léonard et, dans une certaine mesure, de Freud lui-même !


Maintenant, place au livre !

Qui n'a pas rêvé, durant son année lycée où la "philosophie" matière obligatoire avec un professeur psychorigide, de mettre ce livre à travers la fenêtre du troisième étage du bâtiment ?

Pour ma part, je me suis dit "garde-le, peut-être qu'un jour quand tu auras mûrit tu comprendras ...".

Et j'ai eu raison ! J'ai relus ce livre ! Si, si, je vous assure !
Il n'est pas mal enfaîte ! Il faut vraiment lire entre les lignes et comprendre. Certes vous comprendrez ce que vous voudrez ou vous jetterez ce livre par la fenêtre !

Bref personnellement, je ne dirais pas que j'ai accroché, mais il fallait que je le relise.
Chose faite ! je pars sur un autre moins philosophique ...

Donnez-nous vos impressions !!!! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire