5 sept. 2016

"Le liseur du 6h27" - Jean-Paul DIDIERLAURENT



Résumé (quatrième de couverture) :

"Voilà, on voulait vous dire, on aime bien ce que vous faites. Ça nous fait drôlement du bien. Ca va bientôt faire un an que Josette et moi, on vient vous écouter tous les lundis et jeudis matin."
Sur le chemin du travail, Guylain lit aux passagers du RER de 6h27 quelques pages rescapées de livres voués à la destruction. Ce curieux passe-temps va l'amener à faire la connaissance de personnages hauts en couleur qui cherchent, eux aussi, à réinventer leur vie.
Un concentré de bonne humeur, plein de tendresse et d'humanité.

Maintenant, place au livre !

C’est une lecture sans prétention, à l’allure d’un « Amélie Poulain ».

Guylain Vignolles est le héros de ce petit bouquin. Il est timide et seul, il laisse fuir ou plutôt passer la vie.
« Pour tous les voyageurs présents dans la rame, il était le liseur, ce type étrange qui, tous les jours de la semaine, parcourait à haute et intelligible voix les quelques pages tirées de sa serviette. »

Son travail, il le déteste ! La Chose détruit des semi-remorques de livres !

On retrouve un petit monde entourant notre héros, aussi étonnant que plaisant.
Yvon Grimbert, gardien de l’entrée de l’usine, passionné par les alexandrins, il est étonnant et juste.
Giuseppe Carminetti, son ami et ancien chef opérateur de la Chose qui a eue raison de ses guibolles.
Le vieil-homme-en-chausson-et-pyjama-sous-son-imper et son chien Balthus.
Et enfin Julie qui entre dans sa vie de manière tout à fait incongrue !

Une histoire toute mignonne qu’on pourrait tous vivre…

Ce petit bouquin dessinera un petit sourire sur votre visage et rendra votre journée plus légère…

Bonne lecture !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire