5 sept. 2016

"Le livre des Baltimore" - Joël DICKER



Résumé (quatrième de couverture) :

Jusqu'au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.
Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l'auteur de La vérité sur l'Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey.
Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d'une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.
Huit ans après le Drame, c'est l'histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu'en février 2012, il quitte l'hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s'atteler à son prochain roman.
Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu'il éprouva jadis pour cette famille de l'Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s'effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu'au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu'est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

Maintenant, place au livre !


Un vrai coup de cœur !

Marcus, notre narrateur "l'écrivain" personnage qui prend vie à travers les lignes écrites par Joël Dicker.
Marcus est désormais un écrivain très célèbre qui a acquis une demeure à Boca Raton où règne la sérénité pour l'écriture de ses romans.
Léo Horowitz son voisin, ancienne sommité du droit constitutionnel à Harvard, titille Marcus sur l'écriture de son roman et sur le savoir de sa vie privée.

Marcus, fils des Goldman-de-Montclair admirait amplement les Goldman-de-Baltimore pour leurs propriétés, leurs métiers, leurs voitures, etc. Avec ses cousins, ils étaient inséparables, un lien fraternel les unissait.

Hillel et Woody (ses cousins), sont très attachants.
Ne dit-on pas d'ailleurs que les cousins/cousines sont souvent les premiers amis de notre vie et que nous partageons avec eux nos meilleurs souvenirs, nos fous rires, nos bêtises, etc. ?

Une très belle histoire où amitié, fraternité et amour illuminent les pages; où les voiles masquant de petits secrets fondant les secrets de famille se lèvent pour de belles émotions et leçons de vie...

Je vous conseille vivement ce livre magnifique, vous ne serez pas déçu ... 

1 commentaire:

  1. Moi j ai été tellement déçu que me suis arrête au trois quarts du livre....

    RépondreSupprimer