6 sept. 2016

"Le septième Templier (Tome 8)" - GIACOMETTI et RAVENNE


Résumé (quatrième de couverture) :

Sept templiers, trois portes, une seule vérité.

1307. Le roi Philippe le Bel et le pape Clément V ordonnent l'anéantissement total de l'Ordre du Temple. Mais dans l'ombre des commanderies, sept templiers vont organiser sa survivance par delà les siècles.

De nos jours, le commissaire franc-maçon Antoine Marcas reçoit l'appel désespéré d'un mystérieux frère, sur le point d'être assassiné, qui lui transmet la piste d'un secret fabuleux : le trésor des templiers.

Au même moment à Saint-Pierre de Rome, le pape s'apprête à bénir la foule quand il est abattu par un tireur d'élite ... 


Maintenant, place au livre !

Le meilleur de tous les Antoine Marcas ! Vite, vite, Le Temple Noir est sorti ...

Ce roman, foisonne d’informations, d’actions, de rebondissements et de tout le nécessaire pour en faire un excellent thriller historico-ésotérique.

Deux périodes évoquées : 1307 et de nos jours, reliées par le secret des templiers….
A Paris, un commissaire franc-maçon mène l’enquête. Mais pas le franc-maçon pur et dur, qui ne jure que par sa loge, non, un franc-maçon humain, doutant parfois, ayant peur, ne s’occupant pas toujours très bien de son fils et culpabilisant, un homme tout simplement…
A Rome, le Pape et sa garde rapprochée font face le mieux possible, aux événements qu’ils ne maîtrisent pas.
En 1307, à Paris et dans les environs, le roi Philippe le Bel et le Pape prennent des décisions qui bouleverseront le futur et que nous découvrons à travers l’enquête.
Nous ferons aussi un tour en République Tchèque…

Toute s’enchaîne parfaitement, les repères sont nombreux et l’intrigue, crédible, permet de suivre ce qui se déroule dans les différents lieux sans aucun problème.
Les chapitres sont courts et on passe aisément d’époque en époque et de lieu en lieu.

Avec tout cela, on pourrait penser que ce livre va avoir un air de « déjà vu » et ressembler à un de ses semblables du même style … et bien non !

Il est difficile de parler de cette histoire sans trop en dire sur le déroulement, ce serait un vrai gâchis. Sachez simplement que l’écriture est vive, alerte, la cadence soutenue et les enchaînements bien pensés. Il y a juste ce qu’il faut de trahisons, de tricheries, de mensonges, de sincérités, de retournements de situations, de découvertes, etc.

Et puis, une fois encore, c’est un livre qui attise la curiosité, qui donne le souhait d’aller plus loin, de revisiter de façon historique et véridique les événements du passé qui sont cités.
Mais saura-t-on vraiment la vérité ?

Le meilleur de tous les Antoine Marcas ! Vite, vite, Le Temple Noir est sorti ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire